Tu as eu la bonne idée d’embarquer ton gamin pour partir en vacances dans une bagnole sans clim’ pendant 6 heures ? Bon, le mal est fait, on ne peut pas revenir en arrière. Heureusement, il y a quelques trucs pour occuper ton môme qui te demande pour la 12ème fois si « on arrive bientôt », tant mieux parce que la file de bouchons devant toi ne fait que grossir, encore et toujours.

1. Les dessins animés, cette invention magique

Une tablette, un film, et pouf, te voilà pépouze pendant 1h30, voire plus. Oui oui on sait, c’est la solution de facilité, mais que celui qui n’a jamais eu envie d’abandonner son gamin sur une air d’autoroute parce qu’il hurle depuis 2h me jette la première pierre. Ou alors un gros caillou. Mais pas trop fort.

2. Des jouets (qui ne font pas de bruit, de préférence)

Il existe plein de jouets pour la voiture selon les âges et les goûts des enfants. C’est pratique. Pas encombrant. Et puis surtout, ça peut les occuper pendant un bon moment alors on ne va pas se plaindre.

3. Des jeux à l'oral qui ne nécessitent pas plein de matos

Comme jouer à « tu préfères ? ». Ou bien trouver un maximum de noms d’animaux qui commencent par la lettre A, puis B, puis C, puis tout le reste de l’alphabet (ça peut prendre un petit moment). Sinon, tu peux encore donner un nombre au hasard à ton morveux et lui faire additionner les chiffres sur les plaques d’immatriculation des autres voitures pour réussir à trouver le nombre en question… Bref c’est pas hyper fun, mais ça occupe.

4. Lui promettre un gros plongeon dans la piscine en arrivant

Le chantage affectif : technique utilisée depuis 12 générations au minimum. Lui promettre un plongeon, une glace, un cadeau, un poney ou même une bouteille de Whisky (là crois-nous, il va bien dormir),bref tout ce qui pourra contribuer à ce qu’il accepte de tenir la promesse de se taire pendant les 3 prochaines heures.

5. Rouler pendant les heures de sieste

Grâce à ce petit subterfuge, il dormira une partie du voyage, et vous aurez la paix. Bon, il est probable qu’il en ait un peu rien à foutre et qu’il ne ferme pas l’œil de la journée (cela le rendra peut-être même insupportable à l’arrivée car il n’aura pas eu son quota d’heure de sommeil), mais c’est un risque à prendre.

6. Lui filer un somnifère, une bonne dose

Un cacheton dans le biberon et le silence sera maître dans l’habitacle. Oui bon, c’est pas ce qu’il y a de plus légal et moral, mais le calme a un prix. Et il est cher.

7. Le laisser faire joujou avec le brumisateur

La joie des voitures sans clim’, s’il en faut une, c’est que vous pouvez laisser votre môme se rafraîchir tout seul avec la bombe de flotte, en foutre partout et être trempé sans en avoir quelque chose à faire puisqu’il fait 30 degrés et que ça va sécher en 10 secondes. Et puis merde, ça fait trois heures que vous êtes dans votre bagnole, qu’est-ce qu’on s’en cogne que la banquette arrière soit toute mouillée.

8. Le laisser faire des grimaces aux autres

Dans les bouchons, on est collé aux autres voitures, ça n’avance pas. Du coup, les mômes commencent sérieusement à péter des câbles. Ils gigotent dans tous les sens et se transforment progressivement en petits monstres détractés dont le faciès se déforme devant chaque automobiliste croisé. Ne les calmez pas. Laissez les faire des tronches chelou aux autres automobilistes. Ça les occupe et ce n’est pas bien grave puisque vous ne recroiserez jamais vos voisins d’autoroute.

9. Jouer au Roi du Silence

Vous connaissez ce jeu: le premier qui parle a perdu. Ça peut durer longtemps. Ou pas. Mais ce sera toujours ça de pris.

10. Organiser un karaoké et vous bousiller les tympans pendant tout le trajet

Avant de partir, faites-vous une playlist. Imprimez des paroles et c’est parti pour plusieurs heures de fausses notes à cause de votre morveux qui chante tue-tête « Libérée, délivrée ». On a les moments qu’on mérite hein. Il est peut-être en train de vous détruire vos capacités auditives mais au moins il ne vous déconcentrera pas pendant que vous conduisez. Et ça, c’est safe.

La prochaine fois, prenez l’avion : c’est plus rapide et y a pas d’embouteillage.