Crédits photo (creative commons) : Phil Dragash

C'est le printemps, les chats perdent leurs poils et les humains leurs peaux mortes. Vous assistez tout déconfit à la descente aux Enfers de votre cuir chevelu. Que faire, on se le demande bien, dès lors que même le Cilit Bang du rayon shampooing, celui qui est censé décrasser votre crâne à coup de « zinc total fresh citrus no recidive, never » n'arrive plus à se faire respecter ? Dans ces conditions on n'assume pas, on s'adapte. On vous refile même des tuyaux, parce que non, ça n'arrive pas qu'aux autres.

  1. Partagez
    Quand vous arrivez à hauteur d'épaule de vos proches, secouez la choucroute d'un mouvement sec et répétitif. Remettez tout le monde sur un pied d'égalité et profitez du fait que vous n'êtes plus le seul à être montré du doigt.
  2. Mangez/cuisinez salement
    Parce qu'il est sacrément facile de cochonner ses vêtements avec des ingrédients petits, volatils et blancs. Si vous mangez du parmesan, n'hésitez pas à vous servir grassement en prenant soin d'en disperser « malencontreusement » sur votre veston.
  3. Ne bougez plus la tête. Plus jamais
    Pour que tout reste sur le crâne. Si toutefois une situation vous oblige à vous retourner brusquement, n'oubliez pas de faire pivoter le haut du buste du même coup. Vous serez vite catalogué comme le trapu de la bande, mais c'est déjà plus supportable que "le pelliculeux qui se lave même pas les cheveux".
  4. Portez des vêtements blanchâtres
    Ah ça elles peuvent tomber les pellicules, vous les attendez de pied ferme. Le ton sur ton, c'est la recette du succès.
  5. Trouvez des amis pelliculeux
    Parce que l'union fait la force, ils vous accueilleront à bras ouverts sans jamais se moquer de vous. Le malheur les a eux aussi frappé de plein fouet. Vous aurez tout le loisir de parler pellicules entre vous, voire même d'en rire.
  6. Fréquentez des lépreux
    Et suscitez leur admiration. Profitez-en aussi pour prendre du recul et constater que finalement, vous n'êtes pas si mal conservé.
  7. Accusez les plus faibles
    Si vos amis ont des enfants et que votre tête vous démange, remettez ça sur le compte des poux en laissant bien entendre que l'hygiène capillaire de leurs mouflets laisse dangereusement à désirer.
  8. Hydratez votre cuir chevelu
    Pour essayer de régler le problème à la source. Laissez tomber les masques hydratants dans grandes surfaces, nul doute que vous les avez déjà tous essayés. Faites comme mémé et rabattez-vous sur les produits du terroir. Beurre de baratte, huile, crème fraiche, rien n'est trop gras.

Et vous, des solutions en tête (façon de parler) pour sauver l'honneur ?