Changer la couche du moutard c’est pas toujours une partie de plaisir. Je dirai même que c’est jamais une partie de plaisir. Je dirai même encore plus que les parents qui aiment changer la couche de leur bébé sont carrément chelou. Mais pourtant il faut bien passer par là pour éviter que le divin enfant ne se noie dans son caca. Afin de fuir cette obligation désespérante, nous te livrons nos meilleurs subterfuges.

1. Faire un malaise vagal en changeant la couche

Et dire que c’était un AVC et que changer une couche c’est visiblement hyper dangereux pour toi, tu dois développer une sorte d’allergie très rare, une maladie orpheline qui t’empêche physiquement de changer les couches.

Source photo : Giphy

2. Mettre les premières couches à l'envers

Et faire reconnaître ton incapacité technique par un huissier assermenté ainsi qu’une assistante sociale qui pourra également témoigner du danger auquel est exposé l’enfant quand tu entreprends cette activité pourtant nécessaire.

3. Engager une personne à temps plein uniquement pour le faire à ta place

Parce que si ni le père, ni la mère, ni le beau-père, ni la belle-mère, ni la grand-mère, ni le grand-père, ni l’oncle, ni la tante, ni le frère, ni la sœur, ni le voisin, ni la voisine, ni l’employeur n’acceptent de changer les couches de la bête, il va bien falloir que tout le monde se cotise pour que quelqu’un s’en occupe.

4. Placer l'enfant chez une nourrice jusqu'à l'âge de trois ans

Bon, faudra quand même penser à donner des news de temps à autre, voire à passer lui rendre visite. Puis après vous n’aurez qu’à le récupérer quand il sera définitivement propre. Ça améliorera inéluctablement vos futurs rapports.

Source photo : Giphy

5. Pincer le bébé pour qu'il chiale

Et si le bébé pleure, c’est qu’il est en phase de rejet et qu’il ne t’accepte pas toi comme changeur de couche officiel. Bref au bout d’un moment, si cet enfant doit commencer sa vie avec des contraintes c’est forcément mauvais. Il faut respecter son choix et son choix c’est un refus.

6. Tenter la stratégie de l'autruche

Si ça se trouve, si vous ne faites rien et que vous laissez les choses se faire par elles-mêmes, le problème se réglera certainement tout seul.

Source photo : Giphy

7. Faire du chantage au bébé : s'il veut que sa couche soit changée, il faudra changer la vôtre en premier

Oui, oui il est petit et il sait pas encore parler mais on sait très bien qu’il en pense pas moins. Alors ça va bien de chouiner quand ça l’arrange mais on sait très bien au fond qu’il comprend très bien de quoi on parle.

8. Lui apprendre à faire dans les toilettes

Après tout c’est comme les chats, ça doit être possible de l’éduquer dans ce sens-là. Au début vous lui accrochez une couche sur la lunette des toilettes pour qu’il comprenne bien que le pipi et le caca c’est dedans, et puis après il devrait y aller instinctivement.

Source photo : Giphy

9. Te faire muter seul.e dans un autre pays le lendemain de l'accouchement

Et bizarrement c’est un pays qui ne tolère pas les bébés avant trois ans. C’est relou mais bon, on peut pas dire non à une mutation c’est quand même important professionnellement.

10. Ne pas le reconnaître à la naissance

C’est un peu radical comme méthode mais ça a le mérite d’être très efficace.

Source photo : Giphy

Tag ton bébé sur son mur pour qu’il comprenne le message.

Sinon ce top nous a librement été inspiré par cet ouvrage entré de cet ouvrage que vous retrouverez bientôt dans La Pléiade :

Prix : à partir de 9.9 chez Amazon.fr