Ayé, le dimanche tant attendu est arrivé. Irréductible jour de glande avant le retour éternel et fatidique du début de semaine. Le dimanche, c’est sacré. Et pourtant il y a dans ce bas monde des êtres infâmes qui viennent tout gâcher en rompant le pacte de la paisibilité dominicale. Ces gros FDP de fin de race, ceux qui osent te proposer un brunch du dimanche. Alors résiste, bats-toi, sois fort-e. On est là pour te soutenir dans ton refus.

1. Dire que tu as un autre brunch

Il faut combattre le mal par le mal. Tu ne peux pas décemment avoir deux brunchs dans la même journée alors si tu dois mentir, mens bien. Et pour bien mentir, il faut invoquer l’excuse du brunch fictif.

Source photo : Giphy

2. Couper les ponts avec tous tes amis

Moins tu auras d’amis, moins tu auras de risques qu’on te fasse ce genre de propositions indécentes. Ça vaut pour la famille aussi. Il n’y a pas de place dans ton carnet d’adresse pour ces gens ingrats qui veulent manger avec toi le dimanche.

3. Aller déjeuner chez ta grand-mère et économiser 30 balles pour un brunch tout moisi

Au fond c’est pas la nourriture qui te dérange, c’est surtout le concept de devoir raquer une fortune pour manger de la bouffe de connards, avec des connards, dans un endroit de connard, dirigé par des connards avec des prix de connards.

4. Avoir un nouveau mec ou une nouvelle meuf

Parce que si tout se passe bien vous devriez passer votre dimanche à avoir des rapports sexuels à répétition et personne ne voudra vous cueillir du lit ensevelis de semence. Du coup, tu peux te faire un brunch avec ton nouveau partenaire. Une bonne petite tarte aux poils accompagnée de sa salade de teub.

5. "Oublier" de réserver

Bon courage pour trouver une table de six personnes disponible maintenant. Bon, le mieux c’est d’annuler du coup, non ? Hein ? Ah Marie-Hélène propose qu’on fasse le brunch chez elle ? Aïe.

Source photo : Giphy

6. Te coucher à 7h du matin et ne pas être réveillé à temps

OUPS comme on dit. Vraiment ça c’est la boulette.

7. Binge-watcher Breaking Bad pour la huitième fois

Ou n’importe quelle série du moment qu’elle est de qualité égale (c’est à dire The Wire ou Game of Thrones, ce sont les deux seules) on te pardonnera de sacrifier ton dimanche pour une activité aussi raisonnable.

8. Eteindre ton portable, ton ordinateur, débrancher ton interphone

Et tout ce qui pourrait permettre d’établir un contact avec toi.

9. Etre cuistot dans un restaurant

ET BIM, là tu les as bien niqué ! Bah oui si tu es cuistot, ça veut dire que tu travailles le dimanche et bien sûr à midi. Vraiment c’est con.

10. Etre enfermé-e en cure diététique avec interdiction de sortie

C’est bien simple chaque fois que tu entend les mots « oeufs brouillés », on t’envoie une impulsion électrique pour que tu ailles faire caca. Une méthole radicale certes mais diablement efficace pour perdre ses kilos en trop.

Source photo : Giphy

11. Changer la date de ton portable pour dire qu'on est lundi

Et jusqu’à preuve du contraire on n’a jamais parlé de « brunch du lundi ».

12. Changer de visage et déménager dans un autre pays

Il n’y a plus de place ici pour toi sous ta forme actuelle. Prends ton envol petit, pars au loin, suis l’horizon et ne te retourne jamais.

Source photo : Giphy

13. Te déclarer malade

Pas un rhume hein. On tape dans la grosse gastro ou une bonne grippe. Bref, un truc qui suscite le dégoût et qui soit suffisamment contagieux pour qu’on refuse de te cohabiter pour quelques heures le même périmètre que toi.

14. Te déclarer mort

Pour cela pense à envoyer un faire-part de ton décès quelques jours avant le jour du brunch que tes amis puissent prendre leurs dispositions pour ton enterrement.

15. Te suicider pour être sûr de ton coup

Tu es peut-être allé-e un peu trop loin dans ton incarnation du mensonge.

Source photo : Giphy

En dernier recours, tu peux partager ce top sur tous tes réseaux sociaux afin d’envoyer un message clair.