Après le scandale du Cambridge Analytica qui révélait l’utilisation « malencontreuse » de nos données par Facebook, une vague de protestation a vu le jour à l’égard du réseau social aux deux milliards d’abonnés. Le hashtag #DeleteFacebook prône la suppression radicale du compte (auquel cas on pourrait dire aux personnes concernées qu’elles peuvent aussi tout simplement supprimer leur compte plutôt que de partager un hashtag menaçant de supprimer leur compte, bouhou Mark Zuckerberg doit trembler jusqu’au fond su slip). Bref en attendant, on vous donne déjà quelques tips pour mieux contrôler (voire totalement supprimer) vos données sur Facebook.

1. Pour commencer par avoir une idée de l'ampleur du problème, vas dans "Paramètre" puis "Télécharger une copie de vos données Facebook"

Ça prend 5 minutes et tu recevras absolument l’intégralité de tous tes faits et gestes sur Facebook depuis la création de ton compte : messages, like, commentaires, pokes, rien n’a été oublié. Et si tu as été particulièrement éloquent.e il y a quelques années sur la toile, tu auras tout le loisir de redécouvrir tes posts plein de verve et les cœurs laissés sur les photos de profil de ton ex. Attention, c’est douloureux pour l’estime de soi.

Source photo : Giphy

2. Pour ne pas laisser ton historique de recherche facilement visible, clique sur "Historique personnel", ensuite "plus" : ET EFFACE TOUT

C’est pas ouf comme manip’ en soi, mais au moins ça te permet de ne pas avoir l’étalage de toutes tes recherches sur ton profil visible par n’importe quel collègue curieux. Parce que ton historique de recherche est complet. Tu y trouveras tous les noms recherchés, les photos regardées, les profils stalkés. Tout est religieusement enregistré et comme on le sait toi et moi, personne ne doit jamais savoir.

3. Faire une recherche personnalisée pour sélectionner les vieux post gênants et les supprimer

Pour cela, rien de plus simple. Tu vas sur ton profil, tu cliques sur « Afficher historique personnel » et tu peux chercher tous les mots gênants que tu as prononcé sur Facebook depuis le commencement et que tu n’assumes plus. Et généralement c’est assez moche. Bref ça te permet de cibler assez précisément les frasques de ta jeunesse pour les envoyer définitivement aux oubliettes.

4. Faire table rase du passé en limitant la visibilité de tes anciennes publications

Bon perso je suis pas totalement convaincue par cette astuce parce qu’on ne sait pas précisément dans quelle mesure la visibilité de ces publications sera réduite et à qui exactement. Donc techniquement, si tu veux vraiment faire table rase du passé, autant supprimer toutes tes publications. Mais c’est vrai que cette option peut être pratique si tu es nostalgique et que tu veux à tout prix garder un souvenir de cette beuverie de quand tu avais 22 ans et que tu as montré tes boobs à un ami peu fiable qui n’a pas manqué l’occasion de partager la photographie sur Facebook. Bref pour cela, tu vas dans « Paramètres » puis « Outils de confidentialité » et enfin tu cliques sur « Limiter la visibilité des anciennes publications sur votre journal ». Disons que c’est un commencement.

5. Rendre invisibles tes vieux albums photos en les rendant accessibles juste à toi

C’est pas grand chose mais franchement tu t’épargnes un paquet de gêne à l’avenir parce que tu as vite fait d’oublier que tu avais posté cet album trop choupi de photos de toi et de ta meilleure amie #BFF mais qu’en fait aujourd’hui vous vous haïssez et clairement cet album est la seule trace publique de votre amour passé. Jarte-moi tout ça.

6. Supprimer la totalité de tes données en mode #YOLO

Allez on est fou on est dingo on est foudingo. Le meilleur moyen de pas de prendre la tête sur qui peut voir quoi de tes données et comment et pourquoi c’est encore de tout foutre à la poubelle. Pour cela j’ai personnellement expérimenté cette extension Google Chrome qui te permet de choisir de supprimer/unliker/cacher toutes les informations que tu souhaites sur une durée déterminée. Techniquement tu peux déjà le faire en allant sur ton historique personnel mais là, ça te permet de le faire en un clic ce qui est particulièrement pratique quand tu as dit beaucoup de conneries il y a quelques années quand tu pensais encore que Facebook était un lieu adéquat pour exprimer tes opinions politiques et engagées.

Source photo : Giphy

7. Désynchronise les contacts de ton téléphone avec l'application Facebook ou Messenger

C’est tout simple il suffit d’aller dans les paramètres de ton application et de désynchroniser. Souvent cette synchronisation a été faite malgré toi dans des mises à jour et c’est assez cheum parce que ça veut dire que Facebook collecte tes numéros de téléphones, appels et textos échangés.

8. Supprimer totalement Facebook ?

Si vraiment tu es trop deg’ de Facebook et que tu préfères passer les 90 % de ta vie sur SnapChat, Instagram et Twitter, tu peux en effet prendre le taureau par les cornes et supprimer ton compte Facebook (espèce de petit révolté, va). C’est pas forcément ultra facile. D’abord tu peux désactiver ton compte en allant dans « Paramètres », puis « Général » puis « Gérer le compte ». Je découvre d’ailleurs qu’on peut même choisir une personne légataire dans cette section qui gérera ton compte quand tu seras mort ou de demander à Facebook te supprimer ton compte après ton décès. Si par la suite tu veux définitivement supprimer ton compte et ne pas juste le désactiver, c’est possible, même si Facebook tente de te garder dans ses filets. Si tu confirmes et que tu ne te rétractes pas sous 14 jours, ton compte sera supprimé et tes données mettront 3 mois à disparaître totalement de la surface planétaire.

9. ... Ou juste avoir une consommation plus raisonnée ?

C’est peut-être une solution pas si mal finalement. On s’offusque de l’utilisation de nos données et même si elle est scandaleuse on a bien commencé par les donner généreusement ces informations. Alors peut-être que le meilleur moyen de contrôler ses données c’est de ne pas les donner du tout.

10. Partager un post bien senti pour demander à Facebook de ne pas utiliser tes données et inciter tes amis à faire de même

Parce que comme on le sait tous, poster un message sur notre mur permet de parler directement avec Mark Zuckerberg. Enfin, Mark Zuckerberg, Mark Zuckerberg, moi je crois surtout que c’est un reptilien et j’ai vu plein d’articles qui le prouvaient alors c’est que ça doit être vré.

Source photo : Giphy

Quel paradoxe me direz-vous d’écrire un article vous expliquant comment supprimer vos données ou carrément votre compte Facebook tout en sachant pertinemment que vous avez 3 chances sur 4 de lire cet article via Facebook. La vie est cocasse sa race.

Sources :

New States Man

Journal du Geek