Pendant l’adolescence on est certes tout mou et boutonneux mais on a aussi d’autres talents, notamment celui de redoubler de créativité pour faire des trucs un peu « interdits » et le cacher brillamment à nos parents. OU PAS.

1. Fumer avec des ciseaux pour pas sentir la clope

On en a tous connu des blaireaux mais alors ceux-là… Ils étaient devant le lycée, fumant pour se donner un genre mais ils avaient surtout l’air ridicule en tenant leur clope avec des ciseaux. Le ratage est total. Arrêtez les gars, c’est pas comme ça que vous allez chopper de la gazelle. À la limite apprenez à couper droit, ça marchera peut-être mieux.

2. Mettre un coussin sous la couette pour faire croire à tes parents que tu es sagement endormi alors que tu te bourres bien salement la gueule

C’est une technique un peu ancestrale mais qui a le mérite d’avoir fait ses preuves. Les plus deters rajoutaient carrément une perruque et faisaient dépasser une chaussette. Comme si tes parents pensaient vraiment avoir mis au monde une perruque de farce et attrapes et un bout de tissu troué.

3. Faire croire que tu as un devoir à faire chez Clara la première de la classe alors que tu vas fumer des gros joints avec tes potes

Si vous voulez mon avis les parents sont vraiment crédules (ou se foutent bien de notre gueule). Franchement, qui a déjà passé son samedi soir à bosser un exposé ? Per-sonne. Par contre réviser ses connaissances sur le cannabis ça oui y avait du monde. Mais y a pas de sous-culture. Ce mensonge est souvent couplé avec la très grave allergie au pollen dont tu es victime et qui te cause tes yeux tout rouges.

4. Inventer une signature et prétendre que c'est celle d'un de tes parents pour signer tes sales notes en allemand

T’avais les pétoches à l’idée que la prof vérifie sur ton carnet de correspondance la vraie signature de tes parents – à l’époque où Pronote n’existait pas encore y avait des carnets et fallait même coller ta photo dessus #lebonvieuxtemps – sauf que la prof en avait strictement rien à foutre que tu triches. Ton avenir elle s’en bat les steaks. N’allez pas croire que vos vies intéressent le corps enseignant.

5. Dire que la note moyenne de la classe c'est 6/20 et que ton 8 finalement c'est pas si mal, tes parents devraient être fiers

Toi : « Mais Papa même la première de la classe elle a eu que 10. J’te jure c’était un contrôle vachement dur ! »

Ton père : « C’était un récit de tes vacances, Antoine. »

Toi : « Mais je m’appelle pas Antoine ! »

Ton père : « Mais je ne suis pas ton père »

Toi : « Tout cela ne serait donc qu’un rêve ? »

Ton père : « Non je déconne, t’es puni, vas dans ta chambre ».

6. Ne pas noter ses devoirs et penser que tes parents vont gober que non tu n'as absolument rien à faire pendant les vacances de printemps alors que tu passes le bac cette année

D’après la loi de Bernoulli, loi de la variable aléatoire codant le résultat d’une épreuve et qui n’admet que deux issues : 1 pour « succès », 0 pour « échec ». C’est un échec.

7. Dire que tu as oublié ton gilet dans le gymnase alors que tu l'as perdu parce que tu n'as absolument pas conscience du sacrifice que tes parents ont fait pour t'acheter une veste Adidas hors de prix

C’est moche mais on peut pas t’en vouloir car tu n’as pas encore conscience du coût de la vie, et comme tous les enfants ou adolescents tu penses que tout t’est acquis. J’ai envie de te baffer mais à la fois j’ai envie que tu savoures cette période d’opulence car crois-moi ça ne durera pas.

8. Mâcher du chewing-gum pour camoufler ton haleine de fumeur

C’est le grand classique de ce top, les plus paranos qui traînaient avec des fumeurs mâchaient également du chewing-gum par peur de sentir la clope par imprégnation et d’être accusé à tort (oui y a de grands malades). C’est pas pire que certains fumeurs qui buvaient carrément du parfum pour masquer leur haleine. Mais à quel moment avoir une haleine de « Bleu de Chanel » c’est moins inquiétant que de sentir la clope ?

9. Manger tout le paquet de Petit écolier et laisser l'emballage vide dans le buffet

Pas une mauvaise idée en soi sauf que c’est pas une stratégie qui marche sur le long terme. Au mieux c’est toi qui aura oublié que t’as déjà boulotté toute la boîte il y a 3 jours, au pire tes parents s’en apercevront avant que tu aies eu le temps de la remplacer et te défonceront.

Le conseil de Topito : Fais preuve de bravoure et annonce-leur ta faute le matin au petit déjeuner en prenant un air abattu. N’hésite pas à couper un oignon avant pour un maximum de réalisme dans tes larmes. Tu peux aussi te rouler par terre et menacer de te suicider en raison de cet affront que tu viens de commettre. Avec un peu de chance tu auras des petits écoliers à vie mais surement aussi quelques séances de psy.

Source photo : Giphy

10. Ecrire dans ton journal intime que tu es la personne la plus heureuse du monde et que tes parents sont des êtres merveilleux dans l'espoir qu'ils le lisent et t'achètent un IPhone pour Noël

Les parents sont des gens faibles et magnanimes depuis ta naissance. Avant ils étaient fort, solides comme un roc, mais ça c’était avant. Aujourd’hui ils vendraient père et mère pour un peu de tendresse de ta part. Profite-s-en car bientôt ce sera ton tour de te faire carroter par tes gamins.

Big up à tous les parents crédules, et encore plus gros big up à tous ceux qui savaient mais faisaient semblant de ne pas savoir. Mes prefs, keur sur vous.