Le projet de l'artiste Ed James se focalise sur des photos d'objets a priori anodins qui ont pourtant tous été utilisés comme arme mortelle. Ne précisant que l'essentiel, à savoir le lieu, l'âge et le sexe des protagonistes, le photographe se focalise sur l'arme du crime pour essayer de faire ressortir du banal quelque chose d'effrayant, et ça marche plutôt bien.


  1. 10
    Une pauvre dublinoise de 81 ans tuée le soir de Noël 2008 par sa voisine pétée à la vodka, voici la belle histoire illustrée ici par Ed James. Pour maquiller son meurtre en crime sexuel, la pharmacienne de 45 ans n'hésita pas à molester sexuellement le corps de la pauvre grand-mère. Elle passera le restant de ses jours en prison.

  2. 9
    Les 3 coups de bocal de cornichons dans la tête ont sans doute moins causé la mort que les 55 coups de couteau que la victime a reçus après mais avouez que ç'aurait été moins sympa pour la photo. Encore un fait divers ignoble dans l'Ohio lors duquel un jeune homme de 17 ans s'est acharné sur un quinquagénaire qui l'abusait depuis plusieurs mois.

  3. 8
    Le crime au parpaing, pas forcément le plus répandu mais il faut y reconnaître une certaine efficacité primitive.

  4. 7
    L'ado texan qui s'est acharné sur sa victime avec une boule de bowling a pris le soin de préciser qu'il avait porté son dernier coup à la manière un footballeur américain aplatissant un ballon dans son en-but. Pas classe.

  5. 6
    L'idée de meurtre à la spatule pourrait prêter à sourire si la victime n'était pas une jeune enfant de 5 ans tuée par une belle-mère abusive.

  6. 1
    On pensait que tuer quelqu'un avec une cuillère était possible mais très très long, c'est pourtant ce dont a été accusé cet homme, même s'il a depuis été innocenté.

  7. 2
    Marvin Joseph Hill est peut-être le premier mec à tuer avec un couvercle de chasse d'eau mais pas sûr que cela lui apporte un quelconque réconfort, son geste lui ayant valu de se retrouver au frais pour 51 ans.

  8. 3
    On ne trouvera pas plus rock'n'roll comme mort que celle par guitare électrique. Il faut savoir que la victime était un pasteur, défoncé par un zinzin qui avait enfoncé l'église à la voiture bélier avant de tuer l'homme d'Eglise à coup de stratocaster. D'après sa femme, il était un peu fragile psychologiquement à l'époque et on veut bien la croire.

  9. 4
    Il voulait coucher avec elle, elle ne voulait plus, il l'a poignardée avec un BIC.

  10. 5
    Elle dit s'être défendue contre un homme violent mais les jurés ont plutôt vus en elle une femme violente qui a poignardé le visage et la tête du-dit mec à 25 reprises. Question de point de vue.

Cherchez pas, il n'y a pas beaucoup plus insolite qu'un bocal de cornichon.

Crédits photos : Ed James