On connait les maisons hantées : elles ont le redoutable désavantage de faire flipper ceux qui y vivent et de fasciner les amateurs de films d’horreur. Mais on connait moins les arbres hantés : ils ont le désavantage de ne pas être très pratiques si on veut y habiter mais d’être plus faciles à contourner que les maisons.

1. L'arbre de la maison de Villers-Outreaux

En 2014, Stéphane Larmigny, père de famille tout ce qu’il y a de plus normal vivant près de Cambrai, fait précisément une bêtise : il abat l’arbre qui se trouve sur le terrain de sa maison. C’est le début des emmerdes : bruits de pas, chuchotements, chiffres qui apparaissent sur son bras, portes qui claquent, hurlements de terreur des enfants quand ils aperçoivent des visages au milieu de la nuit… Fallait pas toucher à l’arbre, manifestement : la famille a revendu sa baraque fissa fissa.

2. L'arbre maléfique de Cartago, au Costa Rica

Le parc national de Prusia, au Costa Rica, abrite un petit bois qui donne sur les flancs d’un volcan. Et dans ce bois, il y a un arbre hanté. Déjà, il a survécu aux éruptions volcaniques (contrairement à tous les arbres autour de lui). Ensuite, on a retrouvé un poisson, le pléco commun, qui se nomme le poisson-diable en espagnol, mort à ses pieds. Régulièrement, l’arbre est décoré de petites statues de sorcières. Bref, bizarre bizarre et flippant flippant.

3. Le Devil's Tree

C’est sans doute l’arbre hanté le plus connu du monde. Situé dans le New Jersey, cet arbre qui ne fait pas semblant d’avoir l’air hanté au milieu de son champ désolé et avec ses branches mortes emberlificotées. Il semblerait qu’aux temps anciens, un fermier se soit pendu à l’arbre peu après avoir massacré sa famille. Ensuite, l’arbre a été le théâtre de divers suicides, meurtres et tout le toutim, en plus de rites organisés par le Ku Klux Klan. Dès lors, il semblerait que tout geste irrespectueux envers l’arbre se paie cash. Si tu pisses dessus, tu as toutes les chances de mourir dans un accident de bagnole.

View this post on Instagram

the devil's tree nj

A post shared by ? KRISTEN LEWIS ? (@kristenlewis8) on

4. Le Dead Man's Oak

Cet arbre se situe sur la route de Kenansville en Floride. L’histoire raconte que les Espagnols ont décapité un soldat ennemi sous cet arbre, soldat qui, malgré sa mort, a continué à hanter la zone. Plusieurs personnes affirment ainsi avoir été poursuivies par un fantôme sans tête après qu’elles se sont approché de l’arbre. Quand on n’a pas de tête, on a des jambes, comme dirait ma mère.

5. L'arbre de Bara-Hack

Ce village du Connecticut a été déserté par ses habitants pendant la guerre de Sécession. Totalement à l’abandon, le village n’en demeure pas moins un objet de curiosité pour les amateurs de trucs hantés, puisqu’il abrite apparemment un orme sous lequel apparaîtraient régulièrement les fantômes de personnes récemment décédées. On y verrait aussi des genres de créatures vaudou très flippantes et on y entendrait les cris d’un petit bébé bercé dans ses branches. Bon bon bon.

6. Les arbres du cimetière Ellis-Bolles

Un cimetière au milieu du Massachusetts, des petits arbres bien sympas, les cadavres fantomatiques d’un groupe de soldats piégés et capturés pendant la guerre d’indépendance… Le bonheur, quoi.

7. Le Whipping Tree

Ce sycomore du Massachusetts a été planté à l’emplacement précis où vivait autrefois une secte religieuse, les Shaking Quakers, qui ont fini pendu pour s’être opposés à la brutalité d’un groupe d’émeutiers. Dès lors, malédiction, tout ça tout ça.

8. L'arbre de la "dame en dentelle"

Cet arbre de la baie de Monterey serait le point d’ancrage d’un fantôme local, la dame en dentelle, qui choisirait les soirs de brume pour soigner ses apparitions et provoquer des accidents parmi les automobilistes. Comme de bien entendu, la dame porte dentelle éthérée façon robe de mariée et a l’air très très triste. En plus de ça, des surfeurs expérimentés sont morts tout près de l’arbre.

9. L'arbre de Manglojodi

Dans ce petit village de l’Est de l’Inde, on raconte l’histoire suivante : un bourgeois de Bombay avait emmené sa famille à Manglojodi où il était né. Sa fille, Ayesha, se promenait dans le village quand elle a eu la surprise de sentir la douce odeur d’une fleur qui lui était inconnue au bout des branches d’un arbre isolé. Ayesha a pris la fleur et est rentrée vers les siens. Dès le soir, elle était frappée de fièvres. On l’alite : elle hurle au milieu de la nuit. Les parents accourent et voient Ayesha en train de flotter au-dessus de son lit. Le lendemain, elle meurt, peu après avoir murmuré que l’arbre comptait tuer 21 personnes.

Dès lors, la rumeur a enflé : l’arbre serait la réincarnation d’une ancienne sorcière connue dans la région. Elle utilisait la magie noire pour voler l’âme de jeunes filles. Pas de bol.

10. L'arbre de Mahaicony

Dans la zone caribéenne de la Guyane, on trouve un arbre que des ouvriers devaient abattre dans le cadre d’un projet de construction autoroutière. Malgré les avertissements des populations locales, les ouvriers ont essayé de faire sauter l’arbre : ils sont tous morts, terrassés tout à coup. Du coup, le tracé de l’autoroute a été modifié pour contourner l’arbre, on n’allait pas tenter le diable non plus.

Mon ficus aussi est hanté.

Source : Mysterious Universe