La planète se réchauffe, les animaux disparaissent, le Coronavirus se propage et il n’y a rien à la télé ce soir, comme d’hab. Bref, le monde va mal et ce n’est pas près de s’arranger. Je vous préviens c’est pas un top réjouissant à lire, il risque de vous plomber, d’en amener plus d’un à la dépression, voire au suicide. On vous présente les animaux qui sont en danger chez nous, ceux que vous pouvez encore rencontrer mais que certainement demain vous ne verrez plus. Pour info la France est le sixième pays où il y a le plus d’animaux en voie de disparition. Trop cool d’être dans un Top 10 !

1. Le lapin de Garenne

On le voit courir gaiement dans nos campagnes, on peut même dire qu’il est l’âme de nos champs, et pourtant bientôt, il ne sera peut-être plus. La cause ? Des maladies virales qui causent des hémorragies pulmonaires et trachéales provoqués par un espace de plus en plus restreint et la température changeante.

2. Les perdrix

Environ un tiers des oiseaux ont disparu des campagnes ces vingt dernières années, selon les observations du CNRS et du Muséum d’histoire naturelle. Et une des espèces les plus touchée est celle des perdrix. Elles ont diminué de 80 à 90% sur les vingt-trois dernières années. Et ce n’est pas le seul cas préoccupant, le gypaète barbu, l’alouette des champs, le râle des gênet, la tourterelles des bois, le lagopedes alpin sont également en danger.

3. La tortue d'Hermann

En France on en trouve sur le littoral est de la Corse. Et je peux vous dire que les menaces pèsent lourd sur la tortue d’Hermann. Son environnement se dégrade avec l’extension des cultures agricoles (les vignes) et l’urbanisation à outrance. Elles se font écrasées par les bagnoles, brûlent dans les incendies et même les rotobroyeurs utilisés préventivement contre les incendies dégradent leur environnement ou pire, leur roulent dessus. Un animal qui a décidément la poisse car elles subissent aussi des traitements inadaptés quand elles sont entre les mains de propriétaires qui ne savent pas s’en occuper. Une bonne vie de merde quoi.

4. Le vison d'Europe

Ils sont en danger critique d’extinction, il n’en reste que 250 en France qui sont en Nouvelle-Aquitaine donc arrêtez de porter des manteaux en vison svp, y a déjà plein de marques qui ont arrêté d’en utiliser.

5. Les abeilles

J’apprends ça à personne je pense, les abeilles qui sont le souffle de la vie sur Terre, sont menacées d’extinction. Et si elles meurent, plus de pollinisation, plus de fleurs, plus de légumes, plus d’arbres, plus de vie = la mort. Et surtout n’oubliez pas de passer une bonne journée.

6. La Déesse précieuse (libellule)

Il y 11 espèces de libellules qui sont menacées de disparition en France sur les 89 espèces présentes sur le territoire. La déesse précieuse en fait partie. Est-ce son nom qui l’a prédestiné à ce sort ou l’homme qui a fait de la merde et causé sa perte ? La bonne réponse est évidemment l’Homme qui fait de la merde.

7. L'écrevisse des torrents

Et oui y a pas que sur Terre que les animaux se meurent et disparaissent ; c’est pareil dans les océans et c’est peut-être même pire. On connait les tortues qui se prennent la tête dans les anneaux des canettes de bières, les continents de plastiques, les coraux qui blanchissent et on ignore que l’écrevisse des torrents est elle-aussi victime de la dégradation de la qualité de l’eau. C’est bien dommage car c’est rare une espèce d’écrevisse qui vient de chez nous. On en compte que 3 en France.

8. Le lynx du boréal

J’avoue que je savais pas qu’il y avait des lynx en France, pour moi à part les chats on était pas très riche en félin. Or, le lynx du boréal est le plus grand des félins d’Europe. Mais hélas, ils sont la cible de braconnage, en raison des dégâts qu’ils causent sur les troupeaux de mouton. Outre le braconnage, sa principale cause de mortalité reste le trafic routier et ferroviaire. Ils sont moins de 150 adultes en France aujourd’hui.

9. Le hamster géant

On en trouve en Alsace et et on en compte moins d’un millier d’individus, quand on estime que le seuil de viabilité de la population est estimé à 1500. Comme la plupart des espèces menacées, il est en voie d’extinction en raison de la destruction de son habitat par l’agriculture intensive et l’urbanisation.

10. La vipère péliade

La vipère péliade fait partie des espèces les plus vulnérables parmi les reptiles. Elle est victime des pesticides via ses proies qui en sont affectées, de la fragmentation de son habitat naturel et du réchauffement climatique (of course). Présente dans le Nord, le Massif central et le Jura, elle a vu sa population nationale diminuer de plus d’un tiers lors des 30 dernières années. Je m’indigne évidemment par principe de cette disparition mais dans le fond rien à battre car les serpents sont une invention de Satan.

Pour info la laitue à feuilles de chêne est en danger, ainsi que la marguerite du Midi, ce qui est très inquiétant pour les salades et les colliers de fleurs.

Sources : Futura Sciences, Espèces menacées, Le Parisien, 20 Minutes, Europe 1, France Culture