Ah ce qu’on les aime ces petites bêtes qui nous entourent. Et que j’te file des croquettes, et que j’te viole de câlins parce que j’ai personne d’autre que toi dans ma vie. Bref, nos animaux domestiques en disent beaucoup sur nous et sur le niveau de déviance de notre personnalité. La preuve en image.

1. Tu es normal

Type d’animaux : Chat ou chien

Type de propriétaire : Tu es une personne relativement normale. « On a appelé notre chat « Oreo » parce que sa fourrure est noire et blanche, malin pas vrai ? »

2. Moins normal

Type d’animaux : Poissons, rongeurs ou oiseaux

Type de propriétaire : Tu es une personne relativement normale dotée toutefois d’allergies. « Je n’aime que les animaux qui passent leur vie dans de toutes petites cages ».

3. Pas normal

Type d’animaux : Serpent, poisson plus gros que toi

Type de propriétaire : Tu es une personne qui cherche à attirer l’attention. « Tu veux me voir le nourrir ? »

4. Bizarre

Type d’animaux : Un nombre indéfini de furets, trois ou quatre chats

Type de propriétaire : Tu es une personne qui cherche désespérément à attirer l’attention. « Quelle odeur ? Je ne sens rien du tout. »

5. Très bizarre

Type d’animaux : Des rats ou des pigeons.

Type de propriétaire : Tu es une célébrité excentrique ou un clodo. « Je me retrouve tellement dans ces créatures ».

6. Encore plus bizarre

Type d’animaux : Des pigeons que tu ne possèdes pas vraiment ou un roi de rats

Type de propriétaire : Tu es une célébrité clodo. « Les scientifiques du gouvernement ont inséré un épi de maïs dans mon cerveau ».

7. Flippant

Type d’animaux : Plus de quatre chats.

Type de propriétaire : Tu es une vielle femme folle. « Je les aime plus que tous les enfants que je n’ai jamais eus ».

8. Super flippant

Type d’animaux : Tarentules.

Type de propriétaire : Tu es un gars purement chelou. « Avez-vous déjà vu un sac d’œufs aussi beau ? »

9. Tellement flippant que j'ai pas de mot

Type d’animaux : C’est pas un animal, mec, mais alors pas du tout.

Type de propriétaire : Allez, salut.

Allez, tant que tu n’as pas un chien qui ressemble à Poutine, ça va.

Sources :

College Humor