On va pas se mentir, on a tous un animal qu’on aime pas trop trop. Genre, s’il nous invitait à un dîner romantique, on dirait non parce qu’il nous met vraiment mal à l’aise. Et pourtant, on n’est pas si mal lotis parce qu’il y a quelques millions d’années, les animaux qui nous font peur avaient vraiment de sales gueule.

1. Le crocodile qui marchait sur deux pattes

Une étude parue le 11 juin 2020 dans la revue Nature Scientific Reports laisse entendre que les ancêtres des crocodiles se déplaçaient sur deux pattes au lieu de quatre, un peu comme certains dinosaures. Imaginez deux secondes si un crocodile se levait et se mettait à vous poursuivre en courant. L’enfer a un visage.

2. Le serpent qui avait deux pattes arrières

Disons que dans la catégorie reptiles, on a eu de la chance que l’évolution soit passée par là. Si les serpents avaient gardé leurs deux pattes arrière comme ils en avaient il y a des millions d’années, les histoires de serpent qui étouffent des gens dans leur sommeil auraient été beaucoup plus nombreuses.

3. Le requin qui faisait la taille d'un immeuble de cinq étages

Il est très connu mais il n’en reste pas moins flippant. J’ai nommé le megalodon ou l’ancêtre du requin. Plus grand prédateur océanique à n’avoir jamais existé, il mesurait environ 20 m. Le mec mangeait des baleines, à partir de là, toi et ta petite planche de surf, vous pouvez pas résister.

4. Le cafard qui faisait la taille du pouce

Si toi aussi t’as peur des insectes, tape dans tes mains. Si j’avais rencontré ce cafard préhistorique qui mesurait près de 9 cm, dans ma cuisine j’aurais clairement déménagé. Encore aujourd’hui, il existerait, dans les zones chaudes et humides, des cafards modernes dont la taille serait proche de celle des cafards préhistoriques. EWWWWWWW (emoji qui vomit).

5. Le sanglier-phacochère sanguinaire

Cet animal qui porte le doux nom de daeodon est un cousin du sanglier qui se rapproche aussi du phacochère. Surnommé le « cochon tueur », il mesurait plus de deux mètres et de haut et quatre mètres de long. Probablement charognard et pas parce qu’il choppait des daeodonnettes en soirée, il était un aussi un redoutable prédateur qui pouvait broyer des os en une seule morsure. Tout de suite, ça change l’image qu’on a de Pumba.

6. Le scorpion-araignée géant sous-marin

Si vous êtes atteints de la peur la plus commune de la Terre, vous n’allez être qu’amour pour nos araignées après avoir lu ce qui suit. Il y a 467 millions d’années, le pentecopterus, l’ancêtre de nos araignées et scorpions, vivait sous l’eau et faisait plus d’un mètre de long. Alors qu’est-ce que c’est une mygale à côté, hein ?

7. La licorne de Sibérie, non, non, vous ne rêvez pas.

Il s’agit du surnom que l’on donnait au rhinocéros laineux géant. Avec ses deux mètres de haut et ses cinq mètres de long, le gars en imposait à l’ère glacière, c’est sûr. D’après certains chercheurs, il se serait éteint il y a seulement 36 000 ans. Il aurait donc pu croiser les hommes modernes. Perso, je sais que les licornes c’est mignon, mais je préfère celles des contes de fées si ça vous va.

8. Le lézard géant, coucou Godzilla

Il y a environ un million d’années, l’ancêtre du varan faisait six à huit mètres de long. Déjà que ces gros lézards sont immondes de nos jours, alors j’osent pas imaginer la tête des hommes préhistoriques qui ont croisé ce truc en sortant de leur grotte. Cimer le réveil.

Finalement, 2020, c’est peut-être pas si pire ? Bon après, y avait aussi des animaux badass à la préhistoire mais ça, c’est une autre histoire (tu l’as ??). J’ose pas imaginez ce que serait notre monde si certains animaux avaient des ailes comme les dinosaures…

Sources : Sciences et Avenir, FranceInfo, MaxiSciences, Wikipédia, National Geographics, 1Jour1Actu, Futura Planète.