Crédits photo (creative commons) : digitalART2

L'homme est certes l'un des plus grands prédateurs, mais face à certaines bébêtes rebelles, il lui arrive de moins faire le malin. Certaines aiment nous achever à coups de maladies mortelles, ou venin tandis que d'autres nous voient simplement comme un bon bout de barbaque. Et comme on n'a pas notre mot à dire, on se tait et on savoure nos dernières minutes de vie. Voici 11 animaux à éviter pour continuer à chatouiller le bonheur.

  1. Le moustique
    Un animal particulièrement vicieux qui, tapi dans l'ombre, attend patiemment le moindre bras ou cuissot dénudé. Si la piqûre d'un moustique n'est pas dangereuse en soi, elle peut transmettre toute une joyeuse panoplie de maladies plus ou moins graves. Paludisme, Chikungunya, Fièvre Jaune qui peuvent se vanter de tuer plus de 2 millions de personnes chaque année.
  2. Le serpent
    S'il était dépourvu de venin, le serpent ne serait qu'une sorte de lézard bien nourrit et il aurait sa place en boudin de porte. Mais ça serait trop facile. Et pour figurer dans ce classement, il n'hésite pas à tuer quelques 100 000 personnes tous les ans, "pour l'exemple" (oui). Pour vivre heureux, on vous conseille de ne pas trop vous frotter au cobra royal d'Asie, au serpent-tigre australien ou au trigonocéphale aux Etats-Unis.
  3. Le scorpion
    La plupart des scorpions ne sont pas dangereux pour l'homme mais il y a une vingtaine d'espèces garnies de petits contestataires qui ne l'entendent pas de cette oreille. Chaque année 5000 personnes disent adieu à la vie à cause de leur poison mortel.
  4. Le crocodile
    Grand prédateur qui cause la mort annuelle de plus de 2000 personnes. Vous comprenez donc pourquoi son territoire de chasse n'est pas nécessairement "the place to be", notamment dans le Nil ou les eaux salées. Le crocodile peut se vanter d'avoir une force exceptionnelle pour fermer sa mâchoire, mais pour l'ouvrir c'est tout le contraire. Lui maintenir la mâchoire fermée est donc votre meilleure chance de survie. A savoir aussi qu'un crocodile n'abandonne pas si facilement son goûter. En 2007, un Australien est resté perché pendant une semaine pour échapper à ces bestioles.
  5. L'éléphant
    L'éléphant, c'est un peu comme un campagnard à qui on volerait sa tartine de pâté. Il est sympa, mais faut pas l'emmerder. Il se révèle facilement bougon quand on ne respecte pas son territoire. Et quand le plus gros mammifère du monde (7 tonnes environ) charge et piétine tout, et que manque de bol, vous êtes sur son passage, il serait un peu prétentieux d'espérer s'en sortir vivant. Plus de 600 personnes sont tuées chaque année par le "Louis la Brocante des savanes".
  6. L'abeille
    Elle n'est pas dangereuse en soi, et c'est même un insecte très utile. "quelle petite crème cet insecte" direz-vous. Et c'est surement ce que se disent les 400 personnes qui meurent chaque année à cause d'elles. Mais en grattant un peu, on se rend compte que beaucoup de personnes sont très sensibles à leur venin et peuvent mourir suite à une piqûre. Et même si ce sont parfois de vraies petites ordures, on est quand même bien content qu'elle contribue à l'équilibre économique et écologique de la planète.
  7. Le lion
    A l'instar du tigre, le lion ne fait pas la fine bouche en présence de chair humaine. Et même si l'on ne fait pas partie de ses proies naturelles (de plus en plus rares), la viande reste de la viande.. Chaque année, 250 malchanceux servent de repas au roi de la jungle.
  8. L'hippopotame
    Tranquille, passif et herbivore, il aurait tout pour être charmant, à un détail près : son poids. 1500 kg minimum. Et quand un gros morceau pareil vous charge à 30 km/h, il peut y avoir des dégâts. 200 personnes en moins dans le monde chaque année par leur faute.
  9. La méduse
    C'est flasque, c'est gélatineux, et loin de se contenter de ça, certaines espèces possèdent en plus un poison mortel pour l'homme. La Cuboméduse (ou guêpe des mers) est une vraie saloperie qui peut vous remettre en place en seulement quelques minutes. On dénombre 100 décès par an dûs à des méduses. Ce qui n'est pas près de s'arranger avec des prédateurs en voie de disparition (le thon et la tortue de mer) qui ne font pas leur boulot.
  10. Le tigre
    Confronté de plus en plus à la disparition de ses proies naturelles, le tigre est parfois contraint de s'attaquer aux humains pour se remplir la boite à ragoût. Ce qui est loin de lui déplaire étant donné qu'il adore le goût de la chaire humaine. Entre 40 et 100 personnes finissent dans le gosier d'un tigre chaque année.
  11. Le requin
    Le requin n'est pas vraiment friand de chaire humaine. Il croque et crache. Pourquoi persister à vouloir goûter entre 30 et 100 personnes par an, tout en sachant qu'il ne terminera pas son assiette ? Un gros gâchis. D'ailleurs, le requin attaque souvent les humains par erreur. Si vous tenez à conserver votre vie, ou vos membres en parfait état de fonctionnement prenez soin d'éviter le grand requin blanc ou encore le requin tigre. Nous on dit ça pour vous.

On aurait bien ajouté le chat, parce que nous on est sûr, il veut vous buter. Et vous, vous en connaissez d'autres ?

Top écrit par alea_titi

Sources : maxisciences.com ; encyclo123.com ; planet.fr ; gaiasphere.fr

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :