Tout le monde a ses petites techniques pour éviter de se goinfrer à table ou entre les repas. Le problème c’est que de temps en temps, ces méthodes ne sont pas forcément les plus efficaces. Loin de nous l’idée de nous prétendre diététicien, néanmoins il est de notre devoir de vous indiquer que VOUS AVEZ TOUT FAUX. VOUS AVEZ TORT.

1. Le midi, parlez à vos collègues au lieu de boire de l'eau à outrance

Dans l’imaginaire collectif, on tend à croire que boire beaucoup d’eau pendant un repas permet de mieux gérer la quantité de nourriture que l’on ingurgite. Avaler des litres d’eau à midi, ça cale et ça permet de moins manger, c’est vrai. Sauf que le souci, c’est que l’impression de satiété ressentie ne correspond pas forcément à la réalité. De fait, vous risquez de vous retrouver à 15h à crever la dalle. Donc soyez raisonnable tout simplement. En revanche, boire de l’eau en dehors des repas est tout à fait bénéfique, ne vous privez pas. Par contre, c’est relou pour bosser tranquille parce qu’on multiplie les allers-retours aux toilettes. Mais passons…

2. Ça ne sert à rien de se priver sévèrement le soir, manger avec grâce et délicatesse suffira

On a tendance à penser que la recette miracle pour être toujours repu, c’est de s’empiffrer le matin, de manger de bons gros repas bien sales le midi et puis le soir, une soupe d’eau et un quignon de pain. Sauf que la conséquence est connue : on finit par crever de faim devant sa série Netflix à minuit et on se faufile discrètement dans la cuisine pour manger. Plutôt que de succomber à cette tentation nocturne, faites vous un repas un peu plus consistant le soir à base de légume et de viandes légères et tout ira bien.

3. La margarine à la place du beurre n'est pas la solution

Et oui, car la margarine est constituée d’acides gras trans qui sont plus nocifs que les graisses contenues dans le beurre ou le fromage. Bien qu’en apparence, vous ayez le sentiment de rendre vos plats plus légers, vous êtes en fait en train de mourir à petit feu. Désolée. Bon ok, ce n’est pas aussi extrême que ça. Mais plutôt que de recourir à la margarine, essayez d’y aller moins fort sur le beurre tout simplement. Ou remplacer le par de l’huile d’olive.

4. Quand on grignote, on remplace les bols par des assiettes, compris ? LES BOLS PAR LES ASSIETTES.

On vous voit hein, avec votre énorme seau de pop-corn complètement absorbé par votre film au ciné. Déjà, cette habitude est plutôt mauvaise puisque vous consommez sans réellement en prendre conscience, ce qui vous empêche d’être rassasié. Mais surtout, le bol contient plus et de manière moins visible. De fait, transférer vos pop-corns dans une assiette pour bien évaluer la quantité de nourriture que vous ingurgitez est une meilleure solution. Certes, vos voisins de rang risquent de vous juger un peu quand vous sortirez votre assiette en plastique pour opérer votre petit transfert mais qu’importe, c’est de votre santé dont il s’agit.

5. Vous venez de vous faire larguer : ne vous lâchez pas sur la bouffe, fuyez de chez vous !

La « comfort food »qui se traduit en français par « la bouffe de quand tu viens de te faire plaquer comme une merde » est la pire de toute. Manger pour combler un vide, pour absorber une émotion n’est vraiment pas la solution la plus judicieuse. Personnellement, à chaque fois que je me fais larguer (régulièrement), je vais courir : en plus de me sentir mieux, je reprends espoir quant à mes chances de séduire,un jour, un être humain. Mais vous pouvez faire autre chose. Comme par exemple, appeler un ami et le saouler pendant des heures.

6. Plutôt que de manger en 10 minutes à midi puis de jouer sur votre téléphone, concentrez vous un peu plus longtemps sur votre assiette.

On le sait que vous êtes ultra busy. On le sait que, sans vous, la terre risquerait d’arrêter de tourner. Néanmoins, à midi, rien ne sert de vous dépêcher de manger pour ensuite foncer à votre bureau retrouver vos dossiers super importants. PRENEZ VOTRE TEMPS. Prenez le temps de contempler votre mets avec minutie et intensité. Déjà cela vous permettra de vous échapper de la conversation passionnante que vous entretenez avec Micheline de la compta depuis 5 minutes (c’est déjà trop). Et pis ensuite, cela vous empêchera de mourir de faim et de faire trembler tout votre étage à cause de vos gargouillis de ventre.

7. On arrête de manger à même le paquet de chips/bonbons/cacahuètes, on met le tout dans une assiette

Toujours aussi contraignant si vous vous adonnez à cette activité en extérieur car il n’est jamais évident de se balader avec ses petites assiettes. Néanmoins, pour les mêmes raisons que précédemment, en appliquant cette petite astuce, vous ne serez pas obligé de finir le paquet entier de bonbons comme un gros porc. Si. On le sait que vous le finissez. Personne n’a jamais résisté à un paquet de cookies entier… Non ?

8. On remplace le petit' déjeuner par une part de pizza

De toute évidence, lors de rudes lendemains de soirée, il reste souvent une vieille tranche de pizza toute ramollie sur votre table basse que plus personne n’a osé toucher la veille. Vous savez désormais quoi en faire… En fait, selon une diététicienne américaine, la part de ce délicieux plat contiendrait plus de protéines que certaines céréales bien industrielles et colorées. Attention, on ne vous dit pas d’ingurgiter une pizza entière garnie de chorizos et de tonnes de fromage. Mais s’il traîne, quelque part, un petit bout de Végétarienne ou de Forestière, foncez.

9. Préférez le vin rouge à la sobriété (oui alors, non c'est pas aussi simple que ça)

Loin de nous l’idée de vous inciter à l’alcoolisme chronique. Par contre, il nous paraît plutôt intéressant de mentionner qu’un petit verre de vin rouge de temps en temps (mais rarement quand même) n’a pas que des effets négatifs : améliorer le cholestérol et fournir des antioxydants par exemple. Du coup, prochaine soirée, au lieu de votre « Sex on the beach » habituel, privilégiez un petit verre de Bordeaux.

10. Un plat équilibré chez votre traiteur préféré ne vaut pas votre boîte en plastique de brocolis

Et par « traiteur préféré », nous n’entendons pas « Macdo ». Cette précision semble nécessaire. En fait, rien ne vous empêche de commander un petit wok tout plein de légumes. C’est simplement que le fait de vous préparer à manger en amont vos permettra de mieux apprécier ce repas concocté avec amour et respect. On sait que vous n’allez pas le faire. Parce que nous non plus. Mais bon, on lance l’idée comme ça tout de même…

Bref, maintenant si vous avez envie de vous gaver de bonbons dans un énorme seau et de boire toute l’eau de votre bonbonne, ça ne nous regarde pas.

Source : news.com ; konbini ; Madame Le Figaro