On aurait pu faire un top de lieux de tournage à voir à Almeria. Mais si on parle en effet de cinéma dans ce top, ce dernier se focalise aussi sur les autres nombreux points d’intérêt de ce joyau de l’Andalousie. Une ville torride, superbe et passionnante d’un point de vue historique, comme prouvent tous les monuments qui jalonnent ses rues. Almeria, c’est l’Andalousie avec un grand A…

1. The Alcazaba

La star incontestée de la région ! Un fastueux palais datant du Xème siècle faisant office de citadelle défensive. Dominant la ville, il ne passe pas inaperçu. Siège du gouvernement, il témoigne, notamment grâce à ses trois niveaux de fortification, de l’histoire de la région. Forcément, comme beaucoup de sites dans les environs d’Almeria, il servit aussi de lieu de tournage. Arnold Schwarzenegger le visita notamment quand il se trimbalait dans les frusques de Conan le barbare.

2. La Cathédrale de l'Incarnation

Le plus grand bâtiment du genre en ville. Construite au XVème siècle, cette belle cathédrale présente la particularité d’avoir fait à la fois office de lieu de culte mais aussi de forteresse destinée à repousser les attaques des pirates.

3. Les plages

Parce que ce serait un peu dommage de faire toute cette route pour ne pas goûter aux plages d’Almeria. Elles figurent parmi les plus populaires et les plus belles de toute l’Andalousie. Poniente et Cabo de Gata sont les plus connues mais on peut aussi jouer aux explorateurs et tenter de se trouver un petit coin au soleil un peu moins fréquenté.

4. Mini Hollywood

Hollywood, le vrai, et plus globalement les États-Unis, sont certes ouverts aux tournages, mais quand on veut faire des économies, on se tourne volontiers vers l’Europe. Et si aujourd’hui, c’est à l’est (comme en Roumanie) que se tournent quelques-uns des plus gros films du moment, avant, c’était l’Espagne et plus généralement Almeria, qui récoltaient tous les suffrages. Sergio Leone fait partie des maîtres à avoir offert une exposition considérable à la région. Sur-place demeurent encore des traces, savamment entretenues (plus ou moins) de son illustre passage. On se croirait vraiment au Far-West. Comme dans Le Bon, la Brute et le Truand par exemple. Avec le saloon, la prison, la potence et tout et tout. Il y a même des reconstitutions.

5. Le centre-ville

L’été, une promenade dans le centre-ville peut s’avérer particulièrement suffocante. Mais sinon, cela vaut vraiment le détour ! Surtout pour le shopping à vrai dire. Ben oui, il faut bien ramener des babioles pour les amis non ? Direction la Rambla de Belén ! Le front de mer est aussi très sympathique. Le soir en particulier.

View this post on Instagram

Parking free near to the beach...!!!

A post shared by Almeria Tourism (@almeriatourism) on

7. La Plaza de la Virgen del Mardi

Le point de chute parfait pour prendre une pause à l’ombre et profiter de l’ambiance apaisante. Une visite de l’église est recommandée. Ne serait-ce que pour apprécier l’intérieur coloré du XVème siècle alors que la façade elle, est le fruit d’une rénovation réussie datant du XVIIIème siècle.

8. La Casa Del Ciné

À l’époque où tout Hollywood venait filmer des chefs-d’œuvre (pas toujours mais un sacré paquet quand même), les actrices, acteurs et autres metteurs en scène étaient logés ici, dans cette superbe demeure aux murs blanchis à la chaux. Si ces mêmes murs pouvaient d’ailleurs parler, ils nous en raconteraient probablement de belles sur Clint Eastwood et John Lennon, qui est venu pour y tourner son film Comment j’ai gagné la guerre. C’est aussi un musée.

9. La statue de John Lennon

La ville fut tellement contente de recevoir celui qui, en 1966, était toujours un Beatles, qu’elle décida de lui ériger une statue. C’est ainsi que le soleil tape sur Lennon toute l’année, sur la Plaza de la Flores. John joue de la guitare, le regard vague.

10. Le Câble Anglais

Sur la plage des Almadrabillas se trouve un chargeur de minerai. Une imposante structure construite au début du XXème siècle permettant autrefois de relier la gare et le bord de mer, où le minerai en question était chargé directement sur les navires. Aujourd’hui, il ne sert plus mais a tout de même de beaux restes.

Il était une fois l’Andalousie…