L’apéro est une invention formidable : manger et picoler avec des amis. On n’a jamais rien inventé de mieux. Seulement, si tu veux pas prendre de poids, te retrouver dans un apéro est la pire situation possible. Pour rappel, on a tous besoin d’énergie au cours d’une journée (en moyenne 2500 kilocalories pour les hommes, 2000 pour les femmes.) Si on consomme plus que nos besoins, on grossit, si on consomme moins, on perd du poids, c’est simple. Maintenant tu vas voir à quel point l’apéro peut exploser ton compteur.

Ps : on parle bien sûr d’une situation où tu veux faire attention à ce que tu manges, on n’est pas dans un culte de la minceur, ça c’est toi qui décides comme un(e) grand(e).

1. Les alcools forts

Prends un whisky, par exemple : pour 4cl, c’est environ 120 kilocalories (on dira « kcal » à partir de maintenant parce que je veux préserver mes doigts.) En plus, qui prend un seul verre de whisky ? Personne. Puis en soirée tu tombes rarement sur du bon alcool qui se boit tout seul, donc tu rajoutes des petits sodas des familles. Et les sodas c’est pas chouette non plus, tu verras plus tard.

Crédits photo (creative commons) : Chris huh

2. Les oléagineux

Un bien joli mot qui désigne en gros tout ce qui est graines riches en huile, type cacahuètes, noix de cajou, pistaches, noix ou amandes. Là, le compteur explose : pour 100g, c’est 600 kcal. Et 100 grammes ça va méga vite mine de rien. T’es là, en train de parler à ton meilleur pote de tes dernières histoires d’amour, et puis tu te prends des poignées immenses de cacahuètes sans réfléchir, et tu finis obèse avant la fin de la soirée. Non, heureusement, les oléagineux sont moins chiants pour ton corps, parce qu’ils contiennent beaucoup plus de graisses que de sucres. Et on parle de bonnes graisses. Par contre il vaut mieux choisir des paquets sans sel ajouté, parce que le sel est ton ennemi.

Crédits photo (creative commons) : INRA DIST from France

3. Le saucisson

On peut y ajouter tout ce qui est charcuterie bien grasse, type jambon de parme et rosette. Entre 300 et 450 kcal pour 100 grammes, on est sur du bien fat. Et on est souvent autour de 30-40% de lipides. Mais comme pour les oléagineux, il y a un peu de bonheur dans ce malheur : ces lipides sont en bonne partie des acides gras insaturés, plutôt bons pour le cholestérol. Après ça reste quand même un truc dont il faut éviter de se gaver. En plus ton haleine en prendra un coup.

Crédits photo (creative commons) : User:Arnaud 25

4. Les sodas

Un verre de 33 cl de soda normal, soit celui où on n’a pas remplacé le sucre par de l’aspartame ou du stévia, c’est environ 130 kcal. Sachant que, comme on l’a dit plus haut, t’es en soirée, tu y ajoutes sûrement un peu d’alcool, et là tu fais un joli combo sucre+sucre. Ton corps est trop content, il stocke tout comme un homme atteint du syndrome de Diogène. Ne te dis pas non plus que les sodas lights sont l’alternative parfaite parce qu’ils donnent à ton cerveau l’impression d’avoir ingurgité du sucre alors que c’est pas le cas, et quand ton corps s’en rend compte il se met à nouveau à stocker comme un malade. La vie est mal faite.

Crédits photo (creative commons) : Will Shenton

5. La bière

A plus de 200 kcal la pinte, imagine ce que tu as fait endurer à ton corps (en plus de la gueule de bois) quand tu repenses aux 5 choppes que tu t’es enfilées la veille. Oui, c’est moche.

Source photo : Giphy

6. Le vin (de toutes les couleurs)

Alors ok, le vin rouge c’est bon pour la santé en petites quantités. Mais depuis quand t’en bois des petites quantités en apéro ? Jamais, bien sûr. On est à peu près sur du 85 kcal le verre de 15cl (et franchement 15cl ça va vite.) Si on ajoute à ça le fait que t’as les lèvres toutes violettes à la fin, tu fais subir à ton être beaucoup trop de mauvaises choses.

Source photo : Giphy

7. Les biscuits apéro

Ils portent bien leur nom, ces sacripants. Souvent on varie entre 300 kcal et 600 kcal pour 100g. Le pire, c’est que même ceux qui paraissent sains te prennent en traître. Par exemple, les gressins, ces bâtons avec du sésame dessus, que tu trempes dans ton tzatziki, pointent à 400 kcal pour cette même dose. Le plus hard, ça reste les chips. Mais c’est trop bon les chips. Tant pis pour le régime.

Crédits photo (creative commons) : Paul Hurst

8. Les sauces

Imagine, t’es là avec tes tortillas (à 500 kcal les 100g), mais tu trouves ça un peu sec. Et là, bonheur, tu aperçois un bol de guacamole qui te regarde avec amour. Qu’est-ce qui t’empêche d’allier le goût subtil d’un triangle goût chili à la douceur verte de cette sauce à l’avocat ? Ben les calories. 200 kcal pour 100g. Va bien te faire mettre le guacamole. Pareil pour la tapenade qui est encore plus riche. Je ne veux plus vous voir dans mes apéros. Oust, comme on dit.

Crédits photo (creative commons) : Jon Sullivan

9. Les fromages

Ils sont là, vicieux, cachés entre les cacahuètes et les bretzels, souvent coupés en petits cubes tout mignons, mais ils sont le mal. On tourne en gros entre 200 et 400 kcal les 100 grammes. Et ça c’est pas jojo. Après, tout n’est pas à jeter dans le fromage (sauf si tu es carrément intolérant au lait), y’a des protéines et un peu de bonnes graisses, mais c’est comme beaucoup de choses, si t’en abuses tu vas te faire du mal. Et tu vas faire du mal à ton miroir.

Crédits photo (creative commons) : CC-BY-SA-3.0

10. Le pain

« Eh, j’vous ai fait un buffet des p’tits ‘dwich, vous m’en direz des nouvelles ! » Si t’as un pote qui te dit ça, tu peux arrêter de le côtoyer tout de suite. Déjà, parce que les gens qui disent « ‘dwich » devraient brûler en enfer, mais aussi parce que le pain est (un peu) ton ennemi de l’apéro. A raison de 200 kcal pour 100g, il vient s’ajouter à la longue liste des trucs beaucoup trop sucrés que tu vas ingurgiter durant cette petite sauterie. Prends ce pain immédiatement et brûle-le.

Crédits photo (creative commons) : cocoparisienne

Arrête carrément les apéros, fais plutôt des soirées avec ton chat.

 

Sources : Efsa, aufeminin