On sait, c’est dégueulasse, mais c’est comme ça. On peut être amené dans notre vie à manger de la merde. Du caca, des excréments, des déjections, des selles, du popo, appelez ça comme vous voulez, ça n’en reste pas moins crado. Il y a des aliments qui sortent réellement d’un tube digestif et qu’on peut consommer, volontairement ou non. Si vous avez testé les 3 premiers on veut bien que vous nous donniez votre avis.

1. Le café Kopi luwak

Ce café qui se vend autour de 20 euros la tasse (faut le vouloir, oui) est produit grâce à un processus pas bien jojo. Un petit mammifère, la civette asiatique, avale des baies de café et en rejette les grains dans ses excréments, parce qu’elle n’est pas capable de les digérer correctement. Et après on utilise ces grains pour se faire « un bon p’tit caf' » comme disent les gens de bien. Rassurez-vous, on lave quand même tout ça avant, mais ça n’en reste pas moins un peu spécial. On rappelle quand même que les petites civettes sont en général maltraitées, donc vaut mieux éviter de boire ce café de merde.

2. Le café Black Ivory

Là on est sur le même principe, sauf que les grains ne sont plus recueillis dans des étrons de petits mammifères tout mignons mais dans des gros cacas d’éléphants. Et comme vous commencez à vous demander ce que c’est que ce délire de boire des cafés qui sont passés par un rectum, on va expliquer la chose. En gros, même s’ils ne sont pas digérés, les grains de café sont censés changer de goût au contact des différents fluides de notre appareil digestif. Bref, on dira ce qu’on voudra, ça reste cher et un peu bizarre.

3. La bière "Un, Kono Kuro"

Les Japonais, qui ont toujours des idées fun, ont eu encore eu une idée de génie. Faire de la bière à partir de grains de café digérés par les éléphants. Ça donne une boisson au goût de café sans l’amertume du café, paraît-il. En tout cas le nom est tout à fait approprié puisque « Un, Kono Kuro » signifie « Oui, c’est noir », et « Unko » signifie « merde ». Les Japonais aiment les jeux de mots.

Source photo : Giphy

4. Le thé d'excréments d'insectes

Personne ne nous a dit si on le buvait avec le petit doigt en l’air, mais à ce qu’il paraît ce thé est bon pour la santé. Il est conçu à partir d’excréments de larves de mites qui se nourrissent exclusivement de feuilles de thé. Vu la taille des crottes, autant dire que la récolte est minutieuse.

5. L'eau potable (éventuellement, un jour)

On peut en effet recycler plein de déchets, dont nos déjections, pour obtenir de l’eau potable grâce à son évaporation. En soi, c’est génial et ça nous permettra peut-être de survivre aux pénuries d’eau potable qui s’étendront inévitablement au monde entier un jour (c’était la partie optimiste du top.) Mais d’ici là il faudra qu’on accepte l’idée de boire un truc qui vient de notre caca. Non, pire, il faudra accepter l’idée de boire un truc qui vient du caca d’autres personnes. Miam.

Source photo : Giphy

6. Le steak de caca

Mitsyuki Ikeda, un scientifique japonais, a déclaré avoir réussi à créer un steak fait avec des excréments humains. Le truc serait très bon pour la santé, mais on n’a jamais bien su si c’était sérieux ou pas. En tout cas, le processus de fabrication serait beaucoup trop coûteux et là on n’est clairement pas prêt à manger notre propre merde.

7. Tout un tas d'aliments contaminés

Le problème avec les aliments en général, c’est qu’ils peuvent facilement être au contact de déjections. Résultat, on peut choper tout un tas de maladies qui sont provoquées par des bactéries présentes, à la base, dans du caca. C’est entre autre pour ça qu’il faut bien se laver les mains avant de cuisiner. C’est pas pour rien que maman elle le dit toujours.

Source photo : Giphy

Allez nous on va vomir et on revient.