J’ai la mémoire qui flanche, je ne me souviens plus très bien chantait Jeanne Moreau. C’est que la pauvre s’était probablement enquillé cinquante tequilas-pafs la veille. Si toi aussi, en te levant, tu vois Jeanne Moreau dans le miroir de ta salle de bain, c’est probablement que tu as une sale gueule de bois. Courage l’ami ! Ces quelques aliments devraient t’aider à survivre à ta journée.

1. Le café (avec modération)

Le café comporte des risques : il déshydrate et il fait faire caca. Or déjà que l’on se tape la crotte molle post-cuite, le café peut créer une sacrée éruption de l’arrière-train. Malgré tout, il est très utile pour rester éveillé et il redonne un visage à peu près humain.

Source photo : Giphy

2. Le kebab (évidemment)

Il est notre meilleur ami, le phare dans notre nuit d’ivresse. Toujours ouvert quand on a besoin de lui : il sera là, toujours pour nous, n’importe où quand on voudra. Il est celui qui nous redonne espoir, et qui nourrit notre petit corps alcoolisé. On aime notre kebabiste, et si notre haleine n’était pas inflammable, on l’embrasserait.

Source photo : Giphy

3. Une tisane (oui, oui)

Les personnes âgées ont parfois raison ! Et s’ils passent leur journée à s’enquiller camomille sur camomille c’est parce qu’ils se sont beaucoup enjaillés dans leur jeunesse. C’est chaud, ça détend, donc rien de mieux après une bonne cuite qu’une petite tisane cul-sec.

Source photo : Giphy

4. Les pâtes (plein de pâtes)

On prendrait bien un petit tournedos Rossini, mais bon, il est difficile de faire la cuisine quand l’univers entre en mode erreur 404 parce qu’on a cru qu’on pouvait s’enfiler un mètre sans déguster le lendemain. De toute façon, l’alcool décape les papilles comme du white spirit donc on n’est pas très tatillon sur le goût. Et puis les pâtes, c’est bon.

Source photo : Giphy

5. De l'eau (c'est important de le rappeler)

Tu vois le mal de crâne qui transforme ta tête en concert de Maître Gim’s ? C’est à cause de la déshydratation. Pour soulager la gueule de bois, rien de mieux que de transformer son corps en piscine. Et plutôt une piscine d’eau que de vodka, évidemment.

Source photo : Giphy

6. Tout ce que tu trouves de solide (vraiment, tout)

Le but étant de se nourrir au maximum en cuisinant un minimum, tout peut y passer. Gâteaux, pain, même du bois. Laisse-toi guider par ton instinct et ne ne t’inquiète pas pour la digestion : l’alcool rend l’estomac tellement acide qu’il pourrait dissoudre un cadavre.

Source photo : Giphy

7. Une quiche (lorraine de préférence)

Les Lorrains sont de sacrés buveurs d’eau de vie de Mirabelle. Et on les comprend, vivre dans la même région que Nadine Morano c’est pas marrant marrant. D’où l’invention de l’un des plus grands remèdes contre la gueule de bois : la quiche lorraine. Elle contient tous les nutriments nécessaires à une bonne remise en forme post-soirée et en plus c’est gras donc que demande le peuple ?

8. Un bon gros truc dégueulasse (bien sale)

Le bon vieux fast-food, il n’y a que ça de vrai. C’est bien gras comme il faut, ça tombe dans le ventre comme un parpaing. Le petit plus : la friture couvre parfaitement l’arrière-goût de vomi qu’on a dans la bouche.

Source photo : Giphy

9. La morphine (en dernier recours)

La morphine élimine le mal de crâne de manière radicale. Mais comme on a le cerveau qui nage dans la purée, on est prêt à tout. Sinon, tu peux aussi tenter l’aspirine, mais c’est moins drôle.

Source photo : Giphy

10. Un autre petit verre !

Il faut soigner le mal par le mal. Si tu ne débourres pas, tu n’auras pas la gueule de bois. C’est une question de bon sens. Depardieu n’a pas décuvé depuis 1984 et il n’a jamais eu une seule gueule de bois.

Source photo : Giphy

Voilà de quoi retrouver la forme après une soirée bien arrosée. Pour ta dignité, c’est une autre histoire.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :