En France ça picole le sec, ça on le savait déjà. Mais quels sont les alcools de prédilection des Français. À quoi aime-t-on se mettre une moufflée en Bretagne ou en Auvergne par exemple ? Une étude publiée par le journal du net nous indique quels sont les aliments et alcools qui sont surconsommés dans certains départements. On a donc fait nos petites recherches.

  1. Cidre en Bretagne (+ 200 % en moyenne que le reste des Français)
    Certes en Normandie on consomme pas loin de deux fois plus de cidre que la moyenne, mais quand il faut avaler du jus de pomme fermenté, les Bretons sont les patrons, avec une consommation dépassant l'entendement. Les galettes de sarrasin c'est sec, tré fec, il faut bien faire passer le tout.

    cidre
    Crédits photo (creative commons) : bocage-normand-tourisme
  2. Amer Brun Alsace, Lorraine (+ 700 % en moyenne que le reste des Français)
    L'amer est un apéritif à base de plantes amères, auquel on prête encore parfois des vertus médicinales. Ce type d'alcool fait encore fureur dans l'est de la France, sous forme de picon, qu'on décline à toutes les sauces, du plus simple (Picon-Grenadine, Picon-Bière) au plus créatif (Super Picon : Picon, Palten Brune, sirop de grenadine, Stoptou : Picon et Pastis, Picon Chasseur : Picon, bière, vin blanc...)

    Picon
    Crédits photo (creative commons) : Killman12
  3. Gentiane Auvergne, Limousin (+ 1135% en moyenne dans le Cantal que le reste des Français)
    Dans n'importe quel troquet de France, si vous demandez bien fort "Une Suze!", vous allez faire marrer tout le monde, vous allez devenir la star du comptoir pour ce bon mot. Sauf dans une partie de l'Auvergne et dans le Limousin où vous serez servi tout à fait normalement, à moins que le patron ne vous dise "je n'ai que de la Fourche du Diable, ça va quand même?".

    gentiane cantal
    Crédits photo (creative commons) : Maitrier
  4. Armagnac Aquitaine, Midi Pyrénées (+ 224 % dans les Landes)
    Vous en buvez parfois en fin de repas. Ils en boivent avant, pendant, et après en digestif "pour vous accompagner". Cet alcool qui pique le nez, le foie et les yeux se déguste comme du petit lait là-bas.

    Armagnac
    Crédits photo (creative commons) : Jesus Abizanda
  5. Calvados Normandie (+ 503 % dans le Calvados)
    Ouais, la Normandie c'est pas facile tous les jours. La pluie, les vaches, la pluie... C'est pas avec de la bière qu'on arrive à dissiper la morosité ambiante. Le Calvados est tellement apprécié que c'est un nom de département... Imaginez-vous un peu si on rebaptisait le nord "binouze" et la région Paca "Pastaga"...

    calvados
    Ils le font là dedans... ça vous donne une petit idée du machin

    Crédits photo (creative commons) : Ji-Elle

  6. Pineau Poitou Charentes (+ 1700 % en Charentes...)
    "Mon Dieu,
    donne-moi la santé longtemps,
    Du travail pas trop souvent,
    De l'amour de temps en temps,
    Mais du Pineau tout le temps !"

    (Prière charentaise)

    Pineau
    Crédits photo (creative commons) : Ile-de-re
  7. Champagne Champagne-Ardennes (+ 100 % en moyenne dans la région)
    Forcément, même si c'est surtout la Marne et les Ardennes qui tirent les chiffres vers le haut. On remarque qu'ils en consomment plus évidemment, mais pas énormément plus, on reste dans le raisonnable. La raison est soit qu'on en boit beaucoup partout en France, soit que le champagne c'est quand même super cher bordel... Sûrement un peu les deux.

    champagne
    Crédits photo (creative commons) : Mgifford
  8. Mousseux Nord-Pas-de-Calais (+ 120 % en moyenne)
    Curieusement suivi de près par la Bretagne, toujours fourrée dans les mauvais coups. Ce qui est plus bizarre, c'est qu'on retrouve dans cette région une surconsommation excessive d' " Apéritifs sans alcool". L'explication la plus logique : les mecs sont beurrés dans les rayons et sont persuadés d'avoir trouvé la perle rare "pour se cuiter à pas cher". De là à faire l'erreur tous les jours, ils doivent s'en mettre des bonnes.

    mousseux
    Crédits photo (creative commons) : Véronique PAGNIER
  9. Whisky Centre (+50% en moyenne dans la région)
    "Au milieu c'est merveilleux" comme disait François... Enfin ça l'est un peu plus avec un bon whisky glace dans les veines manifestement. Pas de mousseux ni de bières. Dans le centre, on va droit au but. Quand il n'y a pas de "discothèque" et que les bars ferment à 19h, il faut bien trouver des combines.

    whisky
    Pas plus haut que le bord héhéhé

    Crédits photo (creative commons) : funfilledgeorgie

  10. Tequila, Gin Ile de France
    Faute d'une vraie spécialité régionale digne de ce nom, les Parisiens et leurs voisins banlieusards avalent en moyenne un peu plus de liquide qui cogne, le 91 surconsomme même du rhum alors que dans les Yvelines, on tourne plutôt au gin. La Seine-et-Marne mise davantage sur le whisky et le bourbon. Pas de raffinement, ni de régionalisme, il faut juste que ça cogne...

    tequila
    Crédits photo (creative commons) : sergemelki

Et chez vous on boit quoi ?

Source : JDN