Une affiche, c'est la vitrine d'un film, censée accrocher le chaland, l'intriguer, le ferrer jusqu'à l'attirer dans les salles... Alors quand c'est raté, ben ça se voit... Petit florilège :

  1. La fureur du danger (1978)
    Un visuel digne d'une marque de corn beef qui sent bon le terroir américain, une police manuscrite du meilleur effet et surtout, un fond bleu électrique, conséquence vraisemblable d'une panne de réveil du graphiste le jour du bouclage. "- Patron, il manque le fond et Herbert est au fond de son lit ! - Bah, laisse ce bleu, ça fera moderne...". Raté.
    Hooper

  2. Chien d'élite (1995)
    Chuck Norris a toutes les qualités, sauf une : la photogénie. Il suffit qu'un appareil photo traîne dans la pièce pour que celui-ci nous gratifie d'un rictus constipé aussi naturel qu'un verre de Tang. Rajoutez à cette base prometteuse un chien vaguement humanisé et un aplat dégradé à vomir, et le tour est joué !
    Top Dog

  3. Takers (2010)
    Une référence pour les utilisateurs de Photoshop. La tête de T.I. Harris a soudainement triplé de volume, le cou de Hayden Christensen a disparu, les mains de Chris Brown sont dissociées de son corps et Michael Ealy a sans doute été rajouté à la dernière minute. Un vrai sans faute...
    Affiche-Takers

  4. Les enfants de Frankenstein (1974)
    Vous vous souvenez de Numéro d'Art, ces peintures qui faisaient de vous de vrais Van Gogh grâce à un astucieux système de petites cases numérotées à peindre de la bonne couleur ? Cette affiche est certainement l'oeuvre d'un aficionado de ce jeu tant le trait est grossier. On ne relèvera même pas les problèmes de proportion des mains qui tiennent le bébé (elles-mêmes de tailles différentes), censées appartenir à l'énorme tête derrière... On y croit tous.
    Grave of the Vampire

  5. Up the Sandbox (1972)
    La réalisation de cette affiche aurait-elle été confiée à la talentueuse restauratrice espagnole de l'icône christique qui fit le tour du monde l'an passé ? La ressemblance entre Jésus et Barbra est, avouons-le, frappante...
    Up the Sandbox

  6. Son of Dracula (1943)
    Passons les costumes et maquillages dignes d'un mardi gras dans une classe de CP et concentrons nous sur LA bonne idée de cette affiche : rajouter des petites bulles pour rendre les personnages plus "vivants". Mais pourquoi la guilde des graphistes hollywoodiens ne s'est-elle pas engouffrée dans ce sillage lumineux ? Sans doute parce que le résultat est absolument ridicule...
    Son of Dracula

  7. Vacances à la Grecque (2009)
    Un buste normal, des tibias de 20m de long et des cuisses microscopiques : joli cadeau de la production à Nia Vardalos, l'actrice principale de ce film dispensable. Et ne parlons même pas de cette pose qui bat des records d'inconfort mais qui n'empêche pas l'héroïne de conserver un sourire incroyablement naturel.
    My Life in Ruins

  8. Mon voisin le tueur 2 (2003)
    Bruce Willis a des jambes de femme et sa lèvre supérieure a été supprimée au profit de sa lèvre inférieure (qui, elle, a été doublée). Matthew Perry était certainement absent le jour du shooting, du coup il a fallu récupérer discrètement une image du film pour bricoler une photo collégiale. Quant à Kevin Pollak, y'a-t-il une seule personne sur Terre qui croira que ces mains lui appartiennent ?
    WTY

  9. Mon voisin le tueur 2 (2003)
    Quitte à se bâtir une réputation de film à l'affiche pourrie, autant y aller à fond et décliner le concept dans toutes les langues : la version germanophone nous renvoie aux plus belles heures des présentations Powerpoint sous Windows 95. Nostalgie, quand tu nous tiens...
    Voisin tueur 2

  10. The Penthouse (2010)
    Rider Strong (le deuxième en partant de la gauche) a malheureusement dû subir une ablation de toute la partie supérieure gauche de son corps (pectoral, épaule et bras) : pas de bol. Quant aux trois blondes, elles semblent flotter à un mètre au dessus du lit. Au final, le résultat est impressionnant : aucune de ces personnes ne semble avoir conscience de la présence de son voisin. C'est peut-être pour ça qu'ils se sont retrouvés entassés de la sorte...
    Penthouse

  11. Kung Fu Nanny (2010)
    Jacky Chan s'est fait greffer des jambes immenses et chausse désormais du 52. La jeune fille de gauche a débuté le kung fu deux minutes avant le shooting, et pour montrer qu'on aime les animaux, on a rajouté un cochon sur le toit. Et oui : depuis le succès de Babe, un cochon sur l'affiche, c'est deux millions d'entrées en plus, alors autant en profiter...
    Spy Next door

  12. Le Discours d'un Roi (2010)
    Une affiche indigne d'un film aux multiples Oscars. L'expression facétieuse de Geoffrey Rush lui donne un petit côté Hercule Poirot. Quant à Helena Bonham Carter, le photographe a eu la délicatesse de sélectionner la pire photo d'elle : sympa...
    King's speech

  13. Petites Confidences (à ma psy) (2005)
    Difficile de croire que Meryl Streep a pu gagner des Oscars quand on voit l'absence totale de naturel de sa pose. "Oh, mais ça alors, mon fils sort avec ma patiente ! Ciel !". Et un petit coup d'étalonnage pour égaliser les définitions d'image entre le couple et la psy, ça n'aurait pas été un luxe...
    Prime

  14. Star Trek IV : Retour sur Terre (1986)
    Des couleurs criardes, des dessins approximatifs et des poses particulièrement naturelles : un cocktail parfait pour un résultat complètement à côté de la plaque.
    Star Trek 4

  15. Superman 3 (1983)
    Pour finir en beauté, ce petit bijou qui nous vient des 80s : Superman en plein sauvetage d'un type à l'air complètement paniqué. Manifestement, le graphiste a passé plus de temps à travailler les détails du canyon qu'à réfléchir à la crédibilité des expressions des sujets...
    Superman 3

D'autres pépites en stock ?

Source : Total Films