Aujourd’hui c’est la journée sans voiture à Paris (« Paname » pour les intimes qui sont aussi des sales enfoirés de merde à utiliser cette expression de la mort). Alors on veut pas faire d’ethnocentrisme, mais juste pour dire qu’on aimerait bien un jour que ce soit la journée mondiale sans voiture dans les grandes villes de tout le monde mondial, nous avons établi une liste d’arguments raisonnés et pleins de bon sens.

1. Parce que ça pue du derche

Les pots d’échappement ça fouette et pas besoin d’un diplôme en astro-physique pour le crier haut et fort. Non seulement, ça refoule du goulot mais en plus ça te colle une pellicule de pollution grisâtre sur la tronche qui fera naître une armée de points noirs bien dégueu sur ton pif endolori par l’odeur de la mort.

Source photo : Giphy

2. L'aménagement des pistes cyclables suffit à enfourcher son bégadin

On ne peut pas dire que la maire Hidalgo ne fasse pas du boulot dans ce sens-là. Et même si elle est critiquée dès qu’elle laisse un peu plus d’espace de vie aux cyclistes, ces nouveaux aménagements devraient en inciter plus d’un à sauter le pas. Enfin à rouler le pas. Enfin, vous avez compris quoi.

3. Les automobilistes sont une sous-race, même ma maman

Oui c’est gratuit mais il faut mettre des mots sur la souffrance et le malheur. Bon OK vous allez me dire que quand on vit au delà du périph’ c’est souvent compliqué d’être dépendant des transports en commun oui OK. Bien sûr ce ne sont pas ces automobilistes-là que je vise. Mais ceux qui se déplacent à Paris intra muros en caisse pour aller chercher leur pain méritent tout simplement qu’on les attache à une chaise et qu’on leur jette des porte-clés sur le visage.

Source photo : Giphy

4. Les voitures sont des suppots de Satan

Je dirai même des suppositoires.

5. Tu auras peut-être la chance d'entendre enfin le chant des oiseaux

Les klaxons c’est sympa mais c’est vrai qu’à la longue ça use un peu le conduit ORL.

Source photo : Giphy

6. Parce que de toute façon je foire tous mes créneaux

Ouais OK, peut-être aussi que c’est parce que j’ai pas mon permis mais à un moment y’a pas de fumée sans feu aussi quoi, je vais pas commencer à passer le permis pour faire des créneaux alors que je sais pas en faire, c’est logique, eh faut réfléchir des fois dans la vie aussi hein.

7. Plein de voitures + quelques vélos = danger pour les cyclistes alors que pas de voitures + beaucoup de cyclistes = la vie

Parfois une bonne équation mathématique suffit à donner du sens aux mots. Ou peut-être devrais-je dire, aux maux.

Source photo : Giphy

8. Paris rime avec marche à pieds

Et si tu es le/la seul/e à ne pas voir cette rime c’est peut-être à toi de te remettre en question, enfin je dis ça je dis rien.

9. Tu pourras éventuellement caresser l'espoir de respirer correctement

Pense à ça deux secondes, sans voiture, il n’y aura plus de pollution, tu auras donc le droit de fumer deux fois plus de clopes pour compenser avec la forte baisse de pollution de la ville, car comme on le sait c’est comme ça que ça marche médicalement. C’est pas une bonne nouvelle ça ?

Source photo : Giphy

10. Parce que tu pourras réinvestir l'argent que tu dilapides dans ta caisse dans un autre domaine comme l'électroménager ou le bricolage

Ou des paquets de cigarettes que tu fumeras en plus grande quantité.

11. Fini les angoisses existentielles devant un feu rouge abusif

Parce que quand tu es cycliste le feu rouge, tu peux en faire ton affaire, c’est même souvent inscrit dans la signalisation que tant qu’aucun piéton ne traverse tu peux y aller en mode BALEK.

Source photo : Giphy

12. On pourra enfin traverser le carrefour de Strasbourg Saint-Denis

Personnellement, ça fait un an que je travaille à Topito sauf que j’ai jamais pu accéder aux bureaux, trop galère. Ils sont sympas de me payer quand même.

13. Ce sera quand même plus chouette de se balader aux Champs-Elysées

Un petit footing sur les Champs, ça, ça aura de la gueule. Oui OK le film Seuls Two m’a un peu trop fait baver.

14. Adieu les blaireaux qui te sifflent courageusement depuis la fenêtre de leur camionette

Coucou les blaireaux qui te font dring-dring en bicyclette le long de la rue Saint-Jacques.

Source photo : Giphy

15. Parce qu'on pourra réaménager les rues en tablées géantes de raclettes festives

Dans ma tête ça ne ressemble pas spécialement à une vision du bonheur mais plus à une orgie dégueulasse, mais vous avez l’air tellement sensibles quand on parle de raclettes que je suppose que ça pourrait vous rallier à ma cause.

Merci pour tout et désolée pour le reste.