the_simpsons_movie_05_1920x1440
Source photo : glitters20

"-Papaaaaaaaaaa j'm'ennuie ! -Mamaaaan, quand est-ce qu'on arrive ? -J'ai envie de faire pipi -Il fait trop chaud -J'veux plus y aller -Maaaaaaais elle essaye de déchirer mon livreuh...".
STOP !
Tenir tranquilles des petits Zébulon (montés sur ressorts !) pendant 8 heures de trajet, jusqu'à arriver à la mer/à la montagne/chez Mamina et Papidou, ça tient de la mission impossible. Vous allez devoir répondre "bientôt mon chéri, essaie de faire la sieste" plus d'une fois au cours du trajet, mais avec quelques activités dans votre manche, ça pourrait devenir supportable :

  1. Les casse-tête
    Du petit casse-tête en bois ou en métal au Rubik's Cube, en passant par les nouveaux jeux comme Camouflage, Cache-Cache ou encore Embouteillage et bien d'autres, il y a de quoi faire travailler les méninges de tout le monde !
    Si vous voulez faire le malin en commençant à jouer tout de suite par un niveau "expert", bin... disons que ça fera rire les enfants !
  2. Compter les voitures bleues (et pas que)
    Tout peut être compté : camions, vaches, panneaux indicateurs... Les enfants adorent ! Et puis, c'est toujours intéressant de savoir qu'il y avait 136 vaches le 27 juillet 2013, entre Bridoré et Perusson. Non ?
  3. Devine à quoi je pense ?
    Pour deviner, il faut poser des questions auxquelles il faudra répondre par oui ou par non. Avec les plus jeunes, il vaut mieux choisir des choses qu'ils peuvent voir dans la voiture (le biberon, le volant...). Donnez-leur un indice pour que ce soit plus facile.
    Plus les enfants sont grands, plus on pourra varier : des animaux, des objets de la maison, des Pokemon, des habits de Barbie... Vous allez vous éclater !
  4. Les jeux vidéo et assimilés
    Playstation, DS, tablettes et smartphones en tous genre... C'est l'occasion rêvée de s'en servir ! D'habitude vous essayez de les décoller de leurs écrans, là vous prierez pour qu'ils y restent. Mais bon, pour éviter l'effet pile électrique après 5 heures à fixer un écran de 3 cm de large, n'oubliez pas quand même de mettre des limites du genre "Tu peux jouer jusqu'au prochain arrêt !".

  5. Écouter une histoire
    Un peu de lecture, à condition de ne pas avoir le mal des transports... Auquel cas (ou bien juste parce que vous n'avez pas forcément envie de rererelire la même histoire ENCORE), il existe les histoires enregistrées. Sans oublier non plus les classiques contes musicaux qui vous rappelleront votre enfance : Pierre et le Loup, Piccolo et Saxo... Un livre électronique sur tablette peut aussi s'avérer pratique pour cette activité. Votre enfant peut décider quel page il souhaite que l'ordinateur lui lise et il peut lire 20 fois la même page s'il le désire ! Avouez que c'est quelque chose que vous faites rarement quand c'est vous qui lisez l'histoire !
  6. Dessiner, colorier, coller
    Grâce à une ardoise magique, ou sur des feuilles, installé sur une tablette prévue à cette effet... Sans oublier les fameux cahiers de coloriages, ou encore les gommettes et autocollants qui peuvent agrémenter leur dessins.
    Pour que tout le monde participe, on peut faire une "oeuvre collective" : vous ou un des plus grands dessinent des formes que les plus petits colorient, ou bien chacun prend une couleur et dessine quelques traits à son tour.
  7. Le jeu du silence
    Les plus jeunes seront séduits par la simple compétition : combien de temps peut-on rester sans parler ? Lorsqu'un des enfants oublie et dis quelque chose, félicitez-le d'avoir tenu aussi longtemps : "Wow ! On a tenu le silence pendant 2 minutes ! Bravo !". Vous pourrez ainsi l'inciter à essayer de faire mieux la fois suivante. Pour des enfants plus âgés, présentez-le comme une variante de "je te tiens, tu me tiens". L'objectif est de rester totalement impassible le plus longtemps possible. Il s'agit donc de ne pas parler, mais aussi de ne pas sourire ni rire. Chacun peut faire autant de grimaces qu'il souhaite pour tenter de déstabiliser l'autre. Poser les règles au départ : interdiction de toucher les autres joueurs, et encore plus le conducteur. Si vous êtes nombreux dans la voiture, désignez un arbitre, qui sera remplacé par le perdant lors de la manche suivante.
  8. Les Incollables
    Les éventails de question des Incollables existent pour les enfants de 2 ans et jusqu'à l'âge de la sixième. Il y a même des questions pour les adultes : pas de raison que ce soit toujours vous qui leur posiez des colles. Et là, quand ils vous demanderont en quelle année a été couronné Louis croix bâton, vous allez moins faire le malin !
  9. Observer les nuages
    Si vous savez reconnaître les nuages différents, profitez-en pour lui expliquer les différences entre chacun, et amusez-vous ensuite à repérer le prochain cumulonimbus. Si vous n'y connaissez rien, faites semblant ! Non, on plaisante. Vous pouvez tout simplement jouer à trouver des formes familières. Les nuages regorgent d'éléphants, de dragons, de bateaux à voiles ou encore une fée sur un tapis volant ! Pour peu qu'on les regarde avec un peu d'imagination...
  10. Se défouler lors des arrêts pour être plus détendu ensuite !
    Les enfants ont l'habitude de courir partout toute la journée... Et même pour les plus calmes et les adultes (a fortiori s'ils conduisent), la voiture donne des courbatures ! Alors à la prochaine aire, lâchez les fauves ! Faites la course, jouez à chat, tapez des pieds en criant tous ensemble... n'importe quoi pour qu'ils bougent un bon coup avant de les harnacher à nouveau dans leurs sièges.

Et vous, vous jouez à quoi avec vos enfants en voiture ?

Retrouvez plus d'idées pour occuper vos enfants sur le site Occuper-ses-enfants.com, et dans le livre : "Occuper ses enfants en voyage"
Prix : 7,60€ chez Amazon