Si pour vous le naturisme n'est rien d'autre qu'un délire de vieux post-soixante-huitards poilus, détrompez-vous : le "clothing optional" n'a jamais été aussi hype. Preuve en est, à New York, on peut non seulement se balader topless dans les rues, mais aussi aller au yoga à poil et dîner dans un resto naturiste. La grande vie en somme.

  1. Le resto
    En septembre ouvrira le tout premier resto naturiste de Paris. Un resto tout ce qu'il y a de plus normal apparemment, si ce n'est qu'ici vous devez faire tomber le slip dès la porte d'entrée. A tester donc.

    Clothing-Optional-restaurant-naturiste-Manhattan-new-york-nudisme-3
    source photo : focusur
  2. Le yoga
    Aussi étrange que cela puisse paraître, la nouvelle mode en matière de yoga c'est de montrer sa croupe. En effet, ces derniers temps, de nombreux cours de yoga naturistes ont fleuri à New York, Paris et Londres. Bon, c'est peut-être à la mode (Kim Kardashian et Michelle Rodriguez s'y sont mises), mais on ne va pas se mentir : il y a plus agréable que d'avoir la tête à dix centimètres du cul tout nu de la vieille birbe qui partage vos cours de yoga.

  3. Le musée
    À l'occasion d'une grande exposition consacrée à l'évolution de la nudité dans l'histoire de l'art, le musée Leopold de Vienne avait autorisé, en février 2013, quelques visiteurs à venir parcourir ses allées dans le plus simple appareil. Une démarche qui, en plus de faire plaisir à ces braves naturistes, a eu le mérite de faire parler de l'expo aux quatre coins du monde.

    leoplold-nudes
    source photo : eyeofthefish
  4. La piscine (publique)
    Située dans le XIIe arrondissement de Paris, la piscine Roger le Gall ouvre ses portes aux naturistes trois soirs par semaine (lundi et mercredi de 21h à 23h, vendredi de 21h30 à 23h30). Outre son bassin, la structure offre à ses abonnés un hammam et une salle de muscu. A noter tout de même que si vous pouvez laisser votre maillot au vestiaire, le port du bonnet de bain reste lui obligatoire. Cul nu + bonnet de bain = grosse grosse classe.
  5. La télé-réalité
    Intitulée Naked And Afraid, cette télé-réalité est diffusée aux Etats-Unis sur Discovery Channel. Le concept, au demeurant fort sympathique, est le suivant : un homme et une femme se retrouvent lâchés dans la jungle sans vêtements, sans eau et sans nourriture pendant 21 jours. S'ils survivent à ces trois semaines vraiment pas cool, ils décrochent un gros chèque. Une bien maigre compensation quand on pense à tout ce que les parties intimes de ces deux zigues ont certainement dû endurer.

    ht_naked_afraid_dm_130617_wblog__140306210702
    source photo : deadline
  6. La course à pied
    Tous les ans depuis 1999, le célèbre Roskilde Festival danois organise une grande course à pied naturiste destinée à ses festivaliers. Celui et celle qui slaloment le mieux entre les différents stands du Festival (et sans se rétamer comme une merde dans la boue), ont alors l'immense honneur de monter tout nus sur la scène pour se voir décerner leurs prix respectifs. Un grand moment de gloire.

    censure-nudiste
    source photo : roskilde-festival
  7. Le vélo
    Créé en 2001, le World Naked Bike Ride a vocation à protester contre la dépendance au pétrole et à célébrer la puissance des corps à travers une grande manifestation cyclonudiste. Organisée chaque année dans une ville différente, la course rassemble un peu plus de monde tous les ans. Prévue à Paris en 2007, elle avait finalement été interdite au dernier moment par la préfecture de police. Bon, pour ce qui est du confort, nous ne sommes pas sûrs que ce soit le top, surtout pour vous messieurs.

    img_0946
    source photo : underdesign
  8. Prendre l'avion
    En 2008, la compagnie aérienne Ossiurlaub annonçait le lancement de vols réguliers réservés aux clients naturistes. Une mode qui ne date pas d'hier puisqu'en 2003, un voyagiste de Houston avait déjà proposé à 140 passagers de monter à poil dans un Bœing 737 reliant Miami à Cancún. Une bonne façon de se mettre dans le bain du Spring Break.

Paye tes vacances à poil.