Les mecs qui ont inventé le concept de "pont" (M. Pont peut-être ?) ou celui des vacances ne mesuraient pas la gravité de leur geste : derrière la bonne intention d'offrir de la glandouille à de nombreux français, ces messieurs ont contraint les Français à partir et à revenir au même moment. La SNCF a achevé de nous convaincre de nous jeter tous par milliers sur l'autoroute, et à faire tous les mêmes trucs pour nous occuper. Comme des cons.

  1. Se demander "où ils vont ces cons-là..."
    Vous, vous n'aviez pas le choix, mais tous ces abrutis, ils ne pouvaient pas partir hier ?

    Source photo : Giphy
  2. Écouter 107.7
    Et faire des paris sur la longueur du prochain "ralentissement".
  3. Refuser de suivre les indications du GPS
    Vous ne le sentiez pas cet itinéraire bis. Et quand le GPS vous a dit de sortir, ça avait l'air dégagé, vous avez donc fait le malin. Tant pis.
  4. Regarder s'il y avait des blessés dans un accident sur l'autoroute
    Et en fait non, c'était juste une voiture en panne, rien de spectaculaire. Tout le monde a quand même ralenti.

    Source photo : Giphy
  5. Acheter des trucs dans une boutique de station service
    Vous aviez d'ailleurs noté "qu'ils ne s'emmerdaient pas, 3 euros 15 pour un Milky Way et un Snickers ? Prenez tout mon sang tant que vous y êtes !". Ça vous fera un super truc à raconter lundi matin à la machine à café.
  6. Montrer à vos gamins l'emplacement des radars
    "Tu vois, le méchant gouvernement, il essaie de baiser papa... mais papa, c'est pas un lapin de six semaines ! Il les voit bien les pièges des gendarmes, hahahaa !!!!!" Et on ne vous félicite pas.

    Source photo : Giphy
  7. Écouter "Rire et Chansons"
    Dans un coin perdu, à proximité de rien, c'était la seule radio qui captait.
  8. Hésiter à dénoncer le mec qui vous a doublé par la bande d'arrêt d'urgence
    Il y a des règles qu'on ne peut pas transgresser. Sinon, nos sociétés partent en sucette.

    Source photo : Giphy
  9. S'assurer vite fait sur internet qu'il y a bien des perturbations à la SNCF
    Pour ne pas avoir de regrets. On veut bien galérer, mais on ne veut pas être tout seul.
  10. Se jurer que la prochaine fois, on partira la veille
    Ou le lendemain. Ou pas du tout.

Et vous, ca survit dans la bagnole ??