Ah quel beau métier que le métier d’acteur… Jongler avec les émotions… Dépendre du désir d’un public intransigeant… Passer du rire futile aux larmes de désespoir… Pourtant si l’on en croit certains, il semblerait que les pleurs ne soient pas si aisés à accoucher. La preuve en image que les acteurs des fois on se demande pourquoi c’est qu’ils sont payés.

1. Matthew McConaugey dans Interstellar

Pourquoi c’est qu’il pleure : en gros le gars a capté qu’en fait il avait trouvé une faille temporelle qui lui permettait de communiquer avec sa fille du futur dans le passé et du coup ça l’émeut comme une vache.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : – 56 %, c’est pas pour rien que tout le monde a détourné cette scène qui fait quand même pas mal sourire.

Source photo : Giphy

2. Sylvester Stallone dans Rambo

Pourquoi c’est qu’il pleure : il est triste parce que tous ses coupains sont morts.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : Sylvester Stallone 1 – Alain Dorval 0.

3. Schwarzie dans Terminator 2

Pourquoi c’est qu’il pleure : bah justement, parce qu’il arrive pas à pleurer. Le mec le dit texto « je comprends pourquoi tu pleures mais c’est quelque chose que je ne pourrai jamais faire », ah ouais même avec ton cachet ? Non mais vraiment des fois y’a des claques qui se perdent.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 0 %. Absence totale de sensibilité.

4. Adèle Exarchopoulos dans La vie d'Adèle

Pourquoi c’est qu’elle pleure : on en sait rien, la meuf pleure tout le temps dans ce putain de film, c’est le festival de la morve. Personne n’a demandé ça.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 12 %. Trop de morve tue la morve. On n’arrive pas à croire à ces chouinements humides.

5. Anna Hathaway dans Les Misérables (la comédie musicale)

Pourquoi c’est qu’elle pleure : la meuf s’est fait tej par un fdp sans race qui l’a quittée après l’avoir engrossée, elle a collé sa gosse chez les Ténardier, elle a plus de cheveux, plus de dent, plus de tune, mais aussi plus de talent.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 6 %. Ça pleure, ça pleure mais en attendant ça chante aussi. Et j’ai pas vu beaucoup de gens qui chialaient tout en poussant la chansonnette.

6. Tobey Maguire dans Spiderman

Pourquoi c’est qu’il pleure : visiblement il a un pote qui a clamsé et comme il a que sa combi de tarentule à se foutre sur le cul, il a peur de se taper la honte à l’enterrement.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : -2 %. C’est simple, on dirait qu’on lui fait une coloscopie.

Source photo : Giphy

7. Tom Cruise dans Magnolia

Pourquoi c’est qu’il pleure : son père clamse sous ses yeux et il lui a jamais dit « je t’aime ».

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 14 %. On est habitué aux délires de jeu parfois hystéro de Tom Cruise mais là il nous donne de la matière. A la place du père, je serai mourue aussi.

8. Haley Joel Osment dans Le sixième sens

Pourquoi c’est qu’il pleure : il voit des gens qui sont morts.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 2 %. Hey Sherlock, t’es mignon mais il serait temps de lui dire au coco que c’est un zombie.

https://www.youtube.com/watch?v=QUYKSWQmkrg

9. Meryl Streep dans Le choix de Sophie

Pourquoi c’est qu’elle pleure : pouaaaah trop ridicule la meuf elle chiale comme une pisseuse parce qu’elle doit choisir lequel de ses enfants elle envoie en camp de concentration sinon le SS il lui prend les deux.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : 2 % franchement moi j’y krwa pas.

https://www.youtube.com/watch?v=DZ9bht5H2p4

10. E.T. dans E.T.

Pourquoi c’est qu’il pleure : mais alors justement ! Ce gros FDP est même pas foutu de lâcher une perlouze de larmichette alors que le gamin lui demande de rester sur terre et qu’il a les yeux tout mouillés. Mais non, pensez-vous. Ce gnome en forme de gland n’aura même pas les yeux un peu humides. La preuve que l’acteur n’avait pas très bien intégré la partition de son rôle.

Taux de crédibilité du ouin-ouin : -6 %. Ne connait pas le concept de grosse chialade.

Toi aussi, pense à quelque chose de très triste, filme-toi en train de pleurer et envoie nous la vidéo pour qu’on se foute de ta gueule.