Quand on est acteur, ce qui est cool, c’est qu’on joue dans des films. Mais quand on est acteur ET qu’en plus on parle plusieurs langues, on peut non seulement jouer dans des films mais s’autodoubler pour l’international dans les langues que l’on maîtrise. Ce qui fait qu’on n’a pas l’étrange surprise de découvrir par hasard qu’un type parle avec une drôle de voix à sa place dans les autres pays. Eh ouais, c’est un avantage indéniable.

1. Daniel Brülh

Le mec a commencé dans le doublage en Allemagne avant de devenir comédien. Comme sa mère est espagnole et son père allemand et qu’il a vécu un peu en Espagne, beaucoup en Allemagne et pas mal en France (il parle très bien français), et bah il se double lui-même dans un certain nombre de films (pas tous). Ah oui, parce qu’il parle bien anglais aussi. En tous les cas il se double lui-même en allemand dans Les Dames de Cornouailles et Inglourious Basterds.

2. Christopher Lee

En plus du français et de l’anglais (évidemment), Christopher Lee parlait très bien allemand, ce qui lui a permis de se doubler lui-même dans un certain nombre de films exportés chez nos voisins et néanmoins amis et néanmoins adversaires préférés à la bataille. C’est notamment le cas dans La Dernière Licorne, un animé où Christopher Lee prête sa voix, et dont il a assuré lui-même la version allemande.

3. Jodie Foster

Jodie Foster parle mieux français que vous et moi. Non sans déconner c’est impressionnant son niveau. Elle fait de loin partie des stars qui parlent le mieux français. Ce qui fait qu’elle tend à se doubler elle-même pour les versions françaises de ses films (c’est le cas dans Maverick, Panic Room ou Inside Man) même si certaines comédiennes ont pu prendre le relais à l’occasion.

4. Diane Kruger

Diane Kruger parle parfaitement français, anglais et allemand. Du coup, elle se double plus souvent qu’à son tour. C’est notamment le cas dans Troie, Mr. Nobody, Inglorious Basterds ou In the fade. C’est quand même drôlement pratique.

5. Juliette Binoche

L’avantage d’avoir une carrière en France et aux Etats-Unis, c’est que quand les films américains dans lesquels on a tourné sortent en France, eh bah on ne s’ennuie pas à trouver une comédienne pour doubler ce qu’on a fait, on se double soi-même. C’est donc le cas de Juliette Binoche, comme c’est désormais celui de Marion Cotillard.

6. Christoph Waltz

Décidément, Inglorious Basterds n’a pas dû coûter cher en comédiens de doublage. Christoph Waltz est aussi connu dans les pays germanophones que dans les pays anglophone set parle parfaitement les deux langues. Son doublage en allemand dans le film de Tarantino est, selon certains spécialistes, encore plus drôle et dérangeant que l’original, car l’acteur, d’origine autrichienne, prend un accent extrêmement bizarre qui met une ambiance de malaise immédiate. A noter que c’est également lui qui assure le doublage de la version française (pareil pour Django Unchained).

7. Kristin Scott Thomas

Si l’essentiel de sa carrière se déroule désormais en France, Kristin Scott Thomas a quand même tourné dans un paquet de films internationaux, comme Le patient anglais, Quatre mariages et un enterrement, Mission impossible ou Gosford Park. Et il se trouve que c’est elle-même qui se double en français dans ces trois films, raison pour laquelle j’ai cité ceux-là. Je suis malin, hein ?

8. Antonio Banderas

Pareil : Banderas est aussi connu en Espagne qu’aux Etats-Unis et c’est assez logiquement qu’il se double en espagnol dans la plupart des films américains qui s’exportent. Mais pour le rôle du Chat Potté, dans Shrek, il est allé encore plus loin en assurant son propre doublage en espagnol, en catalan et en italien.

9. Viggo Mortensen

Le mec parle couramment danois, anglais et espagnol. Du coup, il se double dans toutes ces langues. C’est notamment le cas pour Le Seigneur des anneaux. On aura donc la chance d’entendre Aragorn avec la même voix si on a la drôle d’idée de mater le Seigneur des anneaux en danois.

10. Pour une raison bizarre, Vin Diesel s'autodouble dans toutes les langues pour Les Gardiens de la Galaxie

En même temps, il n’a qu’une ligne de texte : I am Groot. Donc ça va vite à enregistrer dans 1000 langues, mais c’est quand même assez bizarre comme idée que de demander à l’acteur d’enregistrer toutes les lignes de texte pour l’international quand il ne maîtrise pas spécialement les langues.

De l’avantage d’être polyglotte.