Il y a de ces acteurs qu'on connait bien et qui ont fait leurs preuves au grand écran. Pourtant leur plus grande réussite sera d'avoir doublé un film d'animation. On ne leur en voudra pas, doubler un personnage qui a bercé notre enfance restera une belle récompense.

  1. Patrick Timsit - Philoctète (Hercule)
    Sa carrière cinématographique est loin d'être brillante, même si on peut rester nostalgique d'Un Indien dans la ville, il n'y a franchement pas de quoi la ramener quand on joue dans Stars 80. La magie de Timsit opère lors du doublage. Son plus grand rôle reste celui de Philoctète, le satyre et coach de Hercule. On retiendra aussi son passage dans Atlantide avec La Taupe, personnellement je crois que ce type double uniquement les personnages de dessins animés Disney qui lui ressemblent.

    phil
    Montage photo : Topito

  2. Mark Hamill - Joker (Les aventures de Batman)
    Non pas que l'interprète de Luke Skywalker ait foiré sa carrière, mais le commun des mortels ne lui connait que ce rôle. Au début des années 90 Mark doublera le Joker dans les dessin animés Batman, expliquant peut-être en partie le succès d'une des meilleures séries animés de tous les temps. Depuis Mark est un peu le doubleur officiel du plus gros fils de clown de Gotham, qu'il soit en série animée ou en jeu vidéo.

    joker
    Montage photo : Topito
  3. Gérard Rinaldi - Dingo
    C'est vrai que chacun a son avis sur les charlots. Mais même si on trouve Rinaldi excellent dans ses aventures franchouillardes entre copains, sa reconversion discrète en doubleur est tout aussi honorable pour avoir fait la voix d'un personnage aussi singulier que Dingo. On notera aussi sa performance particulièrement réussie sur le personnage de Clayton dans Tarzan.

    dingo
    Montage photo : Topito

  4. Didier Gustin - Kuzco
    On ne va pas se mentir : Didier Gustin n'a pas eu une carrière d'acteur remplie et est plus connu pour ses imitations. Mais sa place dans le classement est totalement légitimée pour ce qu'il a fait à Kuzco.

    kuzco
    Montage photo : Topito

  5. Vin Diesel - Le géant de fer
    On pensera ce qu'on veut de la carrière de Vin Diesel. Fast & Furious s'est imposé comme une grosse franchise, on n'imagine pas un autre acteur interpréter Riddick et on pourrait presque lui pardonner Babysittor. C'est néanmoins à la fin des années 90 que Vin Diesel enfile son meilleur rôle en doublant le géant du fer du film éponyme. Vinvin a très peu de répliques mais n'a jamais été aussi touchant depuis.

    geant
    Montage photo : Topito

  6. Billy Crystal - Mike/Bob Razowski (Monstres et Compagnie)
    Billy Crystal est surtout connu en tant que "Harry" dans le film "Quand Harry rencontre Sally". Parmi les autres trucs excellents dans sa carrière on lui doit la voix américaine de Bob (ou Mike, c'est selon), dans Monstres et Compagnie. Le monstre le plus drôle avant Guillaume Bats, quand même.

    mike
    Montage photo : Topito
  7. Jean Reno - Porco Rosso
    Jean Reno, c'est la classe mais là où il s'en sort le mieux reste le doublage de Porco Rosso, c'est autre chose que Wasabi ou La Panthère Rose 2 non ? Par contre le rival de Porco est doublé par Jean-Luc Reichman, moins classe.

    porco
    Montage photo : Topito
  8. Busta Rhymes - Reptar (Les Ramokets : le film)
    Busta Rhymes est plus connu pour ses albums que ses rôles au cinéma, mais devant un choix de casting aussi étrange ça méritait forcément une place dans le classement. Vous en voyez beaucoup des rapeurs faire une voix dans un dessin-animé pour les bouts de choux ?

    reptar
    Montage photo : Topito

  9. Omar et Fred - Narbé et Sammy (Les Larcars)
    Même si l'un a réussi avec Intouchables, le duo d'Omar et Fred n'a pas vraiment brillé au cinéma, du coup, leur passage dans l'univers des Lascars restera leur meilleure performance au grand écran. Pas de vacances pour les vrais gars.

    Voix-Acteurs
    Montage photo : Topito

Et bien sûr Pierre Tornade et Roger Carel pour le duo Astérix et Obélix, Robin Williams pour le Génie d'Aladin, Henri Salvador pour Sébastien dans la Petite Sirène ...