Ici, seulement les bas de tableau, les candidats aussi vite oubliés qu'une chaussette entre les coussins du canapé, les rois du gadin politique. Mais seulement les derniers, car par exemple en 1974, six candidats ont fait moins de 1%, bonjour les loosers ! Michel qui ? Huguette quoi?

  1. Marcel Barbu (sans étiquette) - 1,15% aux élections de 1965
    Ca doit être à cause du nom.
  2. Alain Krivine (encore au service militaire) - 1,06% aux élections de 1969.
    Toujours là, le poing levé.
  3. Guy Héraud (Parti Fédéraliste) - 0,08% aux élections de 1974
    Portait bien mal son nom. Le vrai recordman. Sa mère n'aurait pas voté pour lui.
  4. Huguette Bouchardeau (Parti Socialiste Unifié) - 1,11% aux élections de 1981
    On a connu des socialites plus heureux en 81.
  5. Pierre Boussel (Communiste internationaliste) - 0,38% aux élections de 1988
    Plus connu sous le nom de Lambert. Avec un score pareil, vaut mieux un pseudo
  6. Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès) - 0,28% aux élections de 1995
    L'enigme. Toujours "up" le Jacques.
  7. Daniel Gluckstein (Parti des travailleurs) - 0,47% aux élections de 2002
    Si vous ne retenez pas ce nom, personne ne vous en voudra.
  8. Gerard Schivardi (Candidat DE maire) - 0,4 % aux élections de 2007
    Le fameux "candidat de maire", qui a pour toute réponse "on verra".

Crédits photo (creative commons) : Leonid Mamchenkov