Ils ont eu beaucoup de talent -vous comprendrez donc l'absence du poète italien Materazzi par exemple- mais sont souvent à 2 doigts de tout gâcher, si ce n'est déjà fait... La violence et le génie sont souvent indissociables chez ces dieux du stade. Ils sont méchamment bons et c'est pour ça qu'on les aime.

  1. Mike Tyson: Sorte d'étalon de référence du bad boy sportif. Une vraie compilation du "à ne pas faire" pour tous les génies du sport débutants. ESPN a classé Tyson numéro 1 des sportifs les plus indignes des vingt-cinq dernières années (vote d'experts et d'internautes). What else? Accessoirement reste le plus jeune boxeur à avoir jamais remporté un titre mondial à tout juste 20 ans. «J'aime faire mal. J'essaie toujours d'atteindre le bout du nez de mon adversaire pour essayer de lui enfoncer l'os dans le cerveau…». Et à défaut lui bouffer l'oreille. Entre 2 arrestations.
  2. Roy Keane: L'un des (le?) meilleurs milieux défensifs de sa génération, il a tout gagné avec Manchester United. Irlandaisement teigneux, charismatique, technique, ancien boxeur, gros buveur. Son heure de gloire restera le tacle attentat qu’il signe face à Alf Inge Haaland en 2001. Lors du derby Manchester United – Manchester City, Roy Keane se jette sur le Norvégien et lui brise la jambe. Sans même attendre que l’arbitre brandisse le carton rouge, il rentrera au vestiaire, ayant au préalable craché sur son adversaire. Une vieille rancune basique quoi. Teigneux on vous dit!
  3. John Mac Enroe: Bon à côté des 2 premiers il passerait limite pour un choriste de Mireille Mathieu. Mais pour un tennisman, c'est inégalé et probablement inégalable. Un artiste de la balle (qui a gagné 7 tournois du grand chelem en passant), aussi inventif raquette en main que sujet à des colères légendaires. Et là, la susdite raquette en main serrait de fesses. Modeste aussi: “J’ai plus de talent dans mon petit doigt que Lendl dans tout son corps". Mais un poil dans la main aussi; du coup le besogneux Lendl gagnera plus de tournois... Il a permis à la France entière de progresser en insulte anglophone et pour tout ça, bon sang, Big Mac tu nous manques!
  4. Charles Barkley: Drôle, irrévérencieux, intelligent, bagarreur, bon vivant... Bref, irrésistible. Ses citations sont légendaires: « Je n’écoute pas les arbitres. Je n’écoute jamais les gens qui se font moins d’argent que moi. »...« On peut m’acheter. S’ils y mettaient le prix, je pourrais bosser pour le Ku Klux Klan. »...« Quand votre fils vous présente sa copine et que vous dites qu’elle a de la personnalité, ça signifie qu’elle est moche. Quand on dit qu’un basketteur travaille dur, c’est pareil. Ça veut dire qu’il n’a aucun talent. ». Ouarf! Meilleur scoreur de la Dream Team des J.O. de 1992 et élu parmi les 50 meilleurs joueurs de basketball de l'histoire.
  5. Tonya Harding: Double exploit. De 1 c'est une femme, dans un top "bad boy". Quand même. De 2 elle a réussi a amener la violence physique dans une discipline sans... contact physique, et feutrée la praline comme c'est pas permis. Envoie son amoureux tabasser le genou de sa rivale Nancy Kerrigan avant les Jeux de 1994. Exclue de sa fédération, elle est, par la suite, au sein d'un scandale avec la sortie d'une cassette érotique de sa nuit de noces pour laquelle elle nie avoir donné son accord... Ajourd'hui boxeuse(!), on peine à se souvenir qu'elle fut vice-championne du monde en 91 et première femme à passer le triple axel.

Et vous, vous en connaissez d'autres ?

Top écrit par bertrouge

Crédits photo (creative commons) : auteur