Oui on nous rebat les oreilles avec les années 80, mais avouons le il y avait un style et tout semblait novateur :cinéma, musique, arts. La BD ne fut pas en reste (il y avait même une emission dans récréA2 qui lui était consacrée La Bande à Bédé)... Top 15 mis à part, la grande claque reste la découverte de Gotlib à l'age de 12 ans en 1984. Je n'ai mis aucun de ces albums car les meilleurs sont parus dans les décennies avant (Dingosossiers, Rubriques à Brac...). Gotlib, coté humour sera toujours LE boss.

  1. "Bananes Metalliques" /Lucien (par Margerin (1982): Le meilleur album de Margerin. Lulu était à son top dans les années 80. Un monument d'humour et de délires.
  2. "Ni Fleur ni couronne" /Torpedo (par Abuli - scénario et Bernet -dessins (1984): Attention cet homme est dangereux. La meilleure aventure du fameux gangster charismatique. Violence et charme à tous les étages.
  3. "Gros Degueulasse" (par Reiser (1982): Gros degueulasse ose tout et c'est pour cela qu'on l'aime. Reiser nous manque dans le paysage de la bd française.
  4. "A la conquête du globe" /Raymond Calbuth (par Tronchet (1987): Humour absurde et décalé par un Tronchet, fils spirituel de Gotlib. A mourir de rire !
  5. "Le Daily Star" /Lucky Luke (par Fauche/Leturgie - scénario et Morris - dessins (1984): Le meilleur album de l'ère"sans Goscinny". Comme disait Hitchcock, quand on a un bon scénario ça fait tout.
  6. "Le jour du Soleil Noir" /XIII (par Van Hamme - scénario et Vance - dessins (1984): Un pêcheur découvre un homme échoué sur la plage. Il est amnésique et ses seuls indices pour retrouver son identité :13 en chiffres romains tatoué sur la peau et une clé autour du cou. Le premier épisode d'une belle série d'espionnage digne de 24 HEURES ou de Jason Bourne.
  7. "Le déclic" (par Manara (1984): La meilleure bd érotique de la décennie. Que d'emois pour l'ado que j'etais, même si ça a pris un sacré coup de vieux. Le rebondissement final reste surprenant.
  8. "Black Face" /Les Tuniques Bleues (par Cauvin - scénario et Lambil - dessins (1983): Pour le XXième album, Blutch et Chesterfield, les deux compères nordistes partagent la vedette avec un des personnages les plus interessant de la série: Blackface, l'insoumis.
  9. "Vent du soir" / Les Bidochons (par Binet (1986): Tranches de vie des fameux Bidochons et de leur chien Kador. Irrésistible.
  10. "Les 3 veillards du Pays d'Aran" /Thorgal (par Van Hamme - scénario et Rosinski - dessins (1981): Dans le pays d'Aran, Aaricia devient reine après avoir réussi un défi. On organise alors un concours pour savoir qui l'épousera. Thorgal, furieux de se voir ravir son épouse, décide de se mêler parmi les concourrents. Mais ce concours n'est pas ordinaire... Thorgal pourra-t-il s'en sortir ? (source Wikipédia)
  11. "Souriez" /Batman (par Alan Moore:scénario et Brian Bolland:dessins (1988): L'ultra talentueux Moore au service du héros créé par Bob Kane en 1939. Souriez! est quand même un cran en dessous de Dark Knight du même auteur.
  12. "La Briqueterie" /Tendre Banlieue (par Tito (1986): Bon là j'en connais qui vont crier au scandale devant tant de bons sentiments hyper fleur bleue, mais ça a bercé ma jeunesse. A ranger avec d'autres excellentes bd (d'abord parues dans Okapi) de l'espagnol Tito: VIRGINIE et LE GRAND FRERE. Très "daté" 80' quand même.
  13. "Idées Noires" (par Franquin (1980): Le créateur de Gaston Lagaffe s'éloigne un peu de ses gags habituels pour nous livrer album désespéré mais plein d'humour noir.
  14. "Le Grand Fossé" /Asterix (par Uderzo (1980): Uderzo seul, depuis la mort de l'excellent Goscinny (dont on sent planer encore l'ombre sur cet album) s'en sort très bien, niveau scénario. Ce sera la seule et unique fois d'ailleurs avant les catastrophes qui suivront( LE CIEL LUI TOMBE SUR LA TETE en 2005, le pire navet de la bd).
  15. "Michel Vaillant contre Steve Warson" / MicheI Vaillant (par Jean Graton (1981): Un face à face entre les deux meilleurs amis du monde. Michel Vaillant, une valeur sure, inventée par un vrai passionné d'auto: Jean Graton. Malheureusement le film produit par Besson fut encore une fois, un indigeste long métrage.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Top écrit par frewer2003

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo