"En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des curiosités géologiques !" Ok... cette introduction ne va nulle part. Mais force est d'avouer qu'en se promenant d'un département à l'autre et en prenant le temps de sortir de la métropole, on trouve quelques panoramas qui méritent parfois quelques explication, tant la Nature a tendance à faire n'importe quoi quand on ne la surveille pas.

  1. L'Aiguille percée à Tignes
    Nous sommes à 2778m d'altitude, et l'Aiguille Percée est aujourd'hui un objectif de randonneur, même s'il est formellement interdit de l'escalader. Les locaux ne sont pas cons, ils savent que la constitution calcaire de l'édifice naturel l'expose à l'érosion et qu'à terme, cet orifice est voué à disparaitre. Donc autant éviter de précipiter l'inéluctable.

  2. Le trou de Bozouls (Aveyron)
    On dirait qu'un serpent gigantesque est passé dans la région, laissant un trace monstrueuse dans la roche. Selon Wikipedia, il faut plutôt évoquer "l'action érosive des eaux courantes du Dourdou dans les calcaires secondaires du Causse Comtal". Mais nous, on préfère l'histoire du serpent.


    Crédits photo (creative commons) : Xulin
  3. Le Cirque de Gavarnie ( Hautes-Pyrénées)
    Un "cirque naturel", c'est une enceinte aux parois raides qui s'est formée naturellement, soit par l'activité volcanique, soit par une dépression glaciaire. C'est ce dernier cas qui a formé cette cuvette imprenable dans les Pyrénées


    Crédits photo (creative commons) : Jean-Christophe BENOIST
  4. Le puy de la Poix (Puy-de-Dôme)
    A Clermont Ferrand, les curiosités géologiques ne sont pas très jolies mais sont néanmoins intéressantes : une cheminée volcanique fait remonter à la surface des hydrocarbures, faisant du site un gisement bitumeux assez unique. Du coup, les locaux n'ont pas manqué d'exploiter ce filon au cours des siècles, pour étanchéifier les bateaux, mais aussi pour marquer les moutons. Malin le Clermontois.

    Puy de Poix, gisement bitumeux.JPG
    Par Vales

  5. le chapeau de gendarme de Septmoncel (Jura)
    La limite de ce truc, c'est que le nom du site fait référence aux chapeaux des gendarmes sous la Révolution, ce qui ne parle plus à grand monde. Néanmoins, ce plissement géologique est assez étrange et incite le scientifique à demander à la Nature : "mais comment tu t'es débrouillée pour te retrouver dans cette position ?"

    Chapeau de Gendarme 001.JPG
    Par Omezon

  6. Le Souffleur (la Réunion)
    Sur le littoral de Saint-Leu, la houle s'engouffre dans une grotte sous-marine terminée par une petite ouvertue. L'air prisonnier est sous pression et le tout est expulsé à plusieurs mètres de haut dans un geyser maritime, des heures de rire assurées.

  7. La Vallée du Salagou (Hérault)
    Encore un cirque naturel, mais rouge cette fois-ci. Et sur ces terres rouges, il a été décidé dans les années 1960 d'y laisser couler un lac grâce à un barrage, ce qui masque un peu l'ambiance martienne du coin. Mais il reste quelques étranges formations rocheuses à photographier dans le cirque de Mourèze.

    Dolomie Arche.jpg
    Par Original téléversé par Hugo.soria sur Wikipedia français

  8. Le tombolo de l'Îlet Sainte-Marie (Martinique)
    Un tombolo, c'est un cordon de sédiments qui forme un pont naturel entre deux îles. Un tombolo peut être artificiel, ici, il est naturel et donne l'impression d'une ouverture biblique des eaux pour permettre l'accès à Sainte Marie.


    Crédits photo (creative commons) : Agena.p
  9. Les puechs des Bondons (Lozère)
    Si vous avez la chance de passer sur la Cham des Bondons, à quelques kilomètres de Florac, vous en aurez pour votre argent : outre les alignements de menhirs (la deuxième plus grosse concentration d'Europe derrière Carnac), vous pourrez d'une spécificité géologique qui ne doit rien à la main humaine. Deux collines de marnes noires ont résisté à l'érosion et domine désormais la vallée du Tarn. On raconte que ce sont deux gouttes de boue tombées des sabots de Gargantua, mais les scientifiques sont formels, ce sont des conneries.

    France Lozère Les Bondons Puech 1.jpg
    Par Ancalagon

Un peu de fantaisie dans la géologie, ça ne fait pas de mal

Source : Wikipedia