A l'heure où la France promeut la loi Loopsi, les tunisiens se battent plutôt pour libérer leur réseau web de la censure et de la surveillance de Ben Ali (avec du nouveau depuis ce matin). Ce n'est évidemment pas le seul pays où la liberté d'expression et d'information sur le web est bafouée. La mutation du "berceau de toutes les libertés" en lieu de répressions est déjà bien avancée dans les pays suivants. Une liste, non exhaustive et non classée, de Reporters Sans Frontières.

  1. L'Arabie saoudite
  2. Le Birmanie
  3. La Chine
  4. La Corée du Nord
  5. Cuba
  6. L'Iran
  7. L'Egypte
  8. L'Ouzbékistan
  9. La Syrie
  10. La Tunisie
  11. Le Turkménistan
  12. Le Viêt-nam

Source : Reporters Sans Frontières en 2010 (chiffres 2009)

Crédits photo (creative commons) : Mike Licht, NotionsCapital.com