Si les fins d'année sont propices aux bilans, les début d'exercice sont l'occasion de se lancer dans les pronostics et autres prévisions. L'incertitude qui a caractérisé la première partie de saison laisse espérer une fin de championnat pleine de surprises. En voici une petite dizaine trouvées dans des entrailles de volailles et du marc de bière bon marché.

  1. Lille sera champion : Moussa Sow meilleur buteur de Ligue 1, Rennes et Brest sur le podium. TF1 refuse de diffuser la Ligue des Champion et programme "Les Experts Miami" le mardi et le mercredi. Saccomano, dégouté, prend sa retraite et Thiriez retrouve une chouette clouée sur la porte de son bureau à la Ligue.
  2. Gignac plante un deuxième but : ... en avril, sur un ballon relaché par le gardien de Nice. Tour d'honneur au Vélodrome et explosion des ventes de maillot. Mamadou Niang est définitivement oublié et la Provence fait état d'une rumeur qui enverrait Gignac à Chelsea ou à Barcelone pour 45 millions d'euros.
  3. Banide sort Monaco du gouffre : Une nouvelle fois. Les Monégasques font une deuxième partie de saison fantastique et comme après chaque bonne période, dégagent leur entraîneur et laissent partir pour une poignée de figue leurs meilleurs joueurs. Park prend contact avec Metz, terre d'asile des Coréens.
  4. Arles-Avignon se sauve dignement : Grâce à un but lors de la 38ème journée de Bernard Mendy, en quête d'un "dernier défi", et surtout à la relégation administrative de Lyon, en pleine tourmente financière depuis que les actionnaires savent qu'ils seront privés de Ligue des Champions. Pour sa part, Piocelle affirme être à la disposition du sélectionneur.
  5. Nenê s'effondre : Et le PSG avec. Non sélectionné pour le match France-Brésil, le joueur parisien comprend que son sélectionneur ne regarde pas la Ligue 1. Nenê entre en dépression, ne met plus un pied devant l'autre et émet le souhait de partir à Sunderland. Ou à Rubin Kazan.
  6. Claude Puel resigne pour 3 ans : Jean-Michel Aulas est formel, l'OL a passé un palier grâce à Claude et doit sa 8ème place à une conspiration ourdie par les médias et le corps arbitral. Avec le recrutement de quelques Lillois, Lyon devrait reprendre le titre qui lui revient de droit.
  7. Rennes en Ligue des Champions : Malgré la blessure de Montano et la vente ou le prêt des derniers attaquants qui trainaient encore dans le centre de formation, le Stade Rennais finit deuxième. Salma Hayek revient enfin à la Route de Lorient. Un million de supporters descendent la Rue de la Soif.
  8. Auxerre sauve sa saison : Après une série de 6 matchs sans victoire, Jean Fernandez jette l'éponge et cherche un appartement à Monaco. Guy Roux revient. L'effet psychologique est immédiat, Auxerre reste en Ligue 1 et bat Montpellier 1-0 en finale de la Coupe de la Ligue. Après une telle finale, France Télévisions renégocie à moitié prix les droits de la compétition.
  9. Guy Lacombe rase sa moustache : pour revenir incognito en Ligue 1. Ce sera à Lens, Laszlo Boloni ayant finalement trouvé un poste de sélectionneur en Ouzbékistan avec l'objectif d'être dans le dernier carré en 2018 en Russie. Après deux portes pétées et un banc arraché à coups de pieds, Lacombe est démasqué, mais il est trop tard, Lens est déjà mathématiquement en Ligue 2.
  10. L'interdiction des pelouses synthétiques : Les revêtements étant en fait fabriqué en Chine, par la même boite qui produit les tapis d'éveil pour les enfants, un agent toxique est décelé par les services sanitaires de la Ligue. Lorient finit la saison sur stabilisé et doit renoncer à sa qualification européenne. Nancy décide finalement sur les conseils de Pablo Correa de monter un cirque pour qu'il y ait enfin du spectacle à Marcel Picot.

Et selon vous, quel évenement fera rentrer la saison 2010-2011 dans l'Histoire glorieuse de la Ligue 1?

Crédits photo (creative commons) : PJMixer

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :