Les rock-stars sont éternelles, c’est bien connu. La musique est plus forte que la mort et parfois, quand on a du bol, on se retrouve même honoré d’une jolie statue. Difficile de faire figurer dans ce top l’intégralité des monuments érigés en hommage à ces musiciens qui ont changé la face du rock. C’est donc pour cela que nous avons exclu les tombes, comme celle de Johnny Ramone, tout se limitant à une statue par célébrité…

1. Lemmy Kilmister (Los Angeles, États-Unis)

Le Hellfest fut le premier à dresser une statue du leader de Motörhead pour son édition 2016, mais le Rainbow, le bar préféré de Lemmy à Los Angeles, là où il s’enfilait des whisky-coca comme du petit lait, se devait de marquer le coup. C’est désormais chose faite avec ce monument d’1m85 à la gloire de l’homme à la Rickenbacker.

2. Freddie Mercury (Montreux, Suisse)

Pourquoi Montreux ? Tout simplement parce que c’est là que le leader de Queen s’était retranché à la fin de sa vie. C’est aussi ici que le groupe possédait un studio. Afin de rendre hommage à Mercury, ses compagnons de route et sa famille ont ainsi fait don de cette majestueuse statue reprenant la pose emblématique de la rock star, qui trône depuis face au Lac Léman.

3. Bob Marley (Kingston, Jamaïque)

On trouve aussi une statue du patron de la scène reggae en Serbie, mais c’est bien évidemment à Kingston, devant le musée qui fut jadis sa maison, que les fans de Marley vont en priorité se recueillir. Malheureusement, celle-là, pour la voir, il faut raquer. Pas sûr que Bob aurait approuvé.

4. Bon Scott (Fremantle, Australie)

Avant Bon Scott, il y eut Dave Evans. Après, c’est Brian Johnson qui a tenu le micro, avant de se voir contraint de laisser la place à Axl Rose au sein d’AC/DC. Dans le cœur des fans, c’est pourtant bien entendu Scott, qui reste LE hurleur en chef de la formation australienne. Et c’est plein de respect qu’ils vont payer leur tribut à l’artiste en visitant sa statue de bronze en Australie. Mais comme Scott est né à Kirriermuir, en Écosse, on peut aussi en voir une là-bas.

5. Jimi Hendrix (Seattle, États-Unis)

L’enfant chéri de Seattle, virtuose incontesté de la 6 cordes et génie immortel, Jimi Hendrix, a eu lui aussi droit à son hommage en dur, avec une superbe statue réalisée par un artiste local, que l’on peut admirer au croisement de Broadway et E Pine Street, dans la ville qui a aussi vu naître le grunge. Une autre statue figure aussi sur l’Île de Wight, en souvenir du mémorable passage de Jimi au fameux festival en 1970.

6. Elvis Presley (Memphis, États-Unis)

Le King a des statues un peu partout. Mais c’est normal pour le King non ? Entre celle de Las Vegas, de Tupelo, la ville de son enfance, de Neve Ilan, en Israël ou d’Honolulu, on retiendra surtout la première, qui figure en bonne place à Memphis, la patrie du grand Presley.

7. John Lennon (Liverpool, Angleterre)

Un peu comme Elvis, John Lennon s’est vu gratifié de pas mal de statues. Même Cuba a tenu à payer son hommage envers le Beatle. Au Cavern Club, la nouvelle incarnation de la boite où les Fab Four firent leurs premières armes (le lieu original a été détruit), on peut voir un jeune Lennon nonchalamment appuyé sur la façade de l’établissement.

8. Amy Winehouse (Londres, Angleterre)

Amy a marqué au fer rouge l’Histoire de la musique. Elle a aussi brûlé la bougie par les deux bouts et vers la fin, carrément par le milieu. En seulement deux albums, elle est entrée dans la légende. Une légende que commémore une belle statue, à Camden Town, où elle vécut et où elle rendit son dernier souffle.

9. Selena (Corpus Christi, États-Unis)

Les plus cinéphiles se souviennent du biopic avec Jennifer Lopez. Un film qui rendait relativement bien justice à l’incroyable popularité de cette chanteuse texane, tragiquement tuée par la présidente de son fan-club, à 23 ans. Sa statue est aujourd’hui toujours régulièrement visitée par celles et ceux qui souhaitent lui rendre hommage.

10. James Brown (Augusta, États-Unis)

Bête de scène, le Parrain de la Soul, aka Mister Dynamite, aka Le plus grand bosseur du show business a imposé un style et un talent que beaucoup s’évertuent naïvement à vouloir égaler (bonjour Bruno Mars). Sa statue, à Augusta fut d’ailleurs inaugurée de son vivant. C’est assez rare pour le souligner.

Ça a quand même plus de gueule qu’une statue de cire au Musée Grévin…


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :