bolt2

Ils ont marqué l'année 2009, chacun à leur manière. Même si la plupart des gars cités ici sont ceux qu'on aurait pu rêver d'être quand on était gamin.

  1. Usain Bolt: il court toujours plus vite, et réussit à devenir le jamaïcain le plus célèbre après Bob Marley. L'un roulait des joints plus vite que son ombre, l'autre court. Mais les deux le font en souriant.
  2. Sebastien Loeb: presque une habitude. Ouais, bon il court, il gagne. Je vois pas où est la difficulté au final... Sauf que si. Et que lorsqu'on a un équivalent de Federer en France, on le voit même pas.
  3. Michel Desjoyaux: comme ça, on se dit "ouais bof". T'as raison mon con, être seul en plein mer sur une coque de noix en fibre de carbone et gagner pour la deuxième fois le Vendee Globe, la course la plus dure du monde, c'est pas grand chose.
  4. L'equipe de france masculine de Hand: si c'était du foot, on écrirait "Karabatic président", et on se dirait que l'immigration croate a du bon. Et qu'on est tous des frères au fond. Sauf que c'est du hand et que tout le monde s'en fout. Mais champion du monde juste après être champion olympique, ça cause.
  5. Roger Federer: on le disait fini le suisse. La star des stars du tennis gagne son premier Roland Garros, le seul grand chelem qui lui manquait. Peut-être moins intouchable, mais maintenant le plus grand. Restent ses initiales sur son survet. La faute de goût.
  6. Lionel Messi: haut de ses 98 cm, le petit barcelonnais réussit a marquer de la tête en finale de la Champion's League et devient ballon d'or. Passe-partout n'a qu'à bien se tenir.
  7. Cristiano Ronaldo: les chevilles les plus chères de toute la planète avec son transfert au real. Presque autant que les cuisses de Paris Hilton. Et c'est vrai qu'il est bon le cochon. Reste la coiffure trop gominée, les 3000 abdos par jour pour autres seuls faits glorieux hors foot. On peut pas être bon partout.
  8. Lance Amstrong: multi-victorieux du tour de France, multi-dopé aussi, multi-de retour pour un multi-podium. 37 ans et toutes ses dents. Encore là l'an prochain. Le Jeannie Longo masculin.
  9. L'équipe de France féminine de basket: et pas du tout parce qu'un top 100% masculin ferait tâche. Mais allez taper la Russie en finale quand personne ne vous attend et que ça sent le miracle match après match, faut le faire.
  10. Thierry Henry: au delà de la main et du scandale mondial (un peu con et foutrement hypocrite) que cela a pu provoquer, il reste sur une saison pleine: meilleur buteur des bleus, champion d'Espagne, champion d'Europe. Quoi Abidal aussi ? Ah merde. Mais c'est aussi surtout pour la main qu'il est là.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Toute l'année 2009 en tops avec la rétrospective 2009 de Topito