Un jeu séduisant, pas de crise majeure et un Brésilien qui compte parmi les meilleurs joueurs du championnant en guise de meneur de jeu... Le Paris Saint-Germain semble bénéficier d'un alignement d'étoiles, une conjoncture céleste qui va lui offrir le titre. Et pourtant non. Ce ne sera pas pour cette année, et les raisons de ne pas y croire sont nombreuses. En voici une dizaine.

  1. Le cycle de la galère n'est pas achevé : Marseille avait attendu 18 ans avant de gagner à nouveau un titre de champion. Les Parisiens en sont à 17 années à se contenter de Coupes. Un peu de patience.
  2. On ne peut pas être champion sans un grand gardien : Mandanda, Coupet, Rame, Landreau, Barthez... Les derniers portiers des champions ont été des internationaux français top-niveau. Bon, ok, y'a Guillaume Warmuz aussi. Mais celà peut-il faire d'Edel un candidat au titre de champion?
  3. La ficelle Kombouaré est trop grosse : Prendre un membre de la dernière équipe championne comme entraîneur, ça a marché à Marseille avec Deschamps et à Monaco avec Puel. Mais à Paris, on a déjà essayé avec Laurent Fournier et Paul Le Guen. Donc ça ne marche pas à chaque coup.
  4. Un titre, c'est collectif : Ca veut dire que si le PSG est champion, tous les membres de l'équipe sont champions. Y compris Sammy Traore et Zoumana Camara. Peut être même Germain le Lynx. Cette compétition mérite davantage de respect.
  5. "Grâce à Leproux, on est chez nous" : disait une banderole de supporters stéphanois au Parc dès le debut de la saison. Si le PSG ne parvenait pas à être champion quand les travées du Parc faisaient peur, on a du mal à imaginer comment celà pourrait changer après un partenariat avec Disney et avec Germain le Lynx.
  6. Aux dernières nouvelles, Alain Roche s'occupe toujours du recrutement : Est-ce qu'un recrutement honnête peut en un clin d'oeil effacer tant d'années d'errances? Le mec qui a fait venir Kezman, Baning, Everton et Souza peut-il aujourd'hui bâtir une équipe de champions?
  7. Un recrutement qui n'a pas été fait sur des critères sportifs : Apoula, Tripy, Jean-Eudes, Peguy, Alphonse ou Mevlüt, clairement, au PSG on recrute avant tout des prénoms rigolos. Ensuite on se demande si ce sont des footballeurs.
  8. Un titre du PSG serait un peu celui de Guy Lacombe : Guy et sa moustache se sont tapés tout le sale boulot, c'est à dire dégouter du football des branleurs comme Rothen, Yepes et Dhorasoo. Comme si ça ne suffisait pas, il envoie à Paris son joyau, Nenê. Le renouveau du PSG, c'est Guy Lacombe. Rien que pour ça, le PSG ne doit pas être champion.
  9. Colony Capital s'en fout : et ignore certainement ce qu'est un titre de champion de France de football. "Quoi? on est champions de Ligue 1? Et ça donne quoi sur le compte de résultat? Ah, très bien... Et est-ce que les autres entreprises de notre portefeuille peuvent être aussi "Champion de Ligue 1" comme vous dites ?"
  10. Marseille sera champion : Y'a même 10 raisons de le penser. Toute la presse veut y croire (à part quelques groupuscules régionaux comme Le Parisien ou Daniel Riolo). Paris doit continuer à galérer pour que les médias survivent. Pensez à eux.
  11. Il n'en a pas besoin : Que le PSG soit champion ou pas, les médias en parlent, les journaux guettent la crise et les entraîneurs sont jetés en pâture aux "commentateurs"... Autant donner ce titre à un club qui mérite qu'on parle davantage de lui.

Et vous? Vous y croyez au titre de champion du Paris Saint-Germain?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :