Crédits photo : .donata

Le choix est cornélien : faut-il prévoir une soirée pizza foot avec quelques fins connaisseurs pour cette soirée multiplex? Certes le suspens est entier à deux journées de la fin, mais tu le sais déjà, tu n'auras vraisemblablement pas plus de certitudes après une heure et demi de joutes footballistiques simultanées sur tous les terrains de France. Ne serait-ce pas plus raisonnable de choisir UN match et de s'y tenir? C'est une évidence quand on fait la liste des "pour", et surtout des "contre". (MàJ : mai 2012)

  1. Tu es mélomane
    Et en plus, tu es facilement irritable. Chaque fois qu'un but est marqué, cette petite musique "tududududum pam pam pam pam" te donne envie de tuer quelqu'un avec une corde de piano. En plus, tu crois à chaque fois que tu as reçu un sms.
  2. Tu aimes le foot
    Et tu as bien conscience que regarder 10 matchs en même temps, c'est le meilleur moyen de ne rien voir. Un match n'est pas un gros zapping. Et si ça n'est pour voir que les buts, tu préfères attendre "Jour de foot" juste derrière.
  3. Tu peines à suivre tous les enjeux
    "Si Sochaux marque un autre but, c'est Dijon qui descend, et Toulouse est européen à moins que St Rennes égalise. But de Caen! Oubliez tout ce que je viens de vous dire!..." Ça y est... tu saignes du nez.
  4. Tu ne peux pas jouer au "picole-foot" dans de bonnes conditions
    Ce jeu hautement intellectuel qui consiste à choisir un joueur et à boire une gorgée de bière quand il touche le ballon et à avaler sa canette cul-sec quand il marque un but ou est expulsé. Dans un multiplex, tu as intérêt à prendre "tududududum pam pam pam pam" si tu veux pas laisser ta bière s'éventer.
  5. Tu ne t'intéresses plus à la Ligue 1
    Tu as vu partir Monaco et Lens à l'occasion de ce genre de soirée. Et tu sais que cette année, ceux qui devront partir, Auxerre par exemple, laisseront leurs place à Bastia, Reims ou Troyes... Un dimanche de multiplex, c'est parfois la meilleure publicité pour le football étranger.
  6. Tu es un gros Footix
    Tu ne regardes habituellement que les matchs de l'équipe de France et parfois aussi les Clasicos. Là, tu réalises que Brest est en Ligue 1. Que Valenciennes aussi. Et que tous ces nouveaux maillots bousculent tes certitudes et te donnent l'impression de regarder un Muliplex 32ème de finale de Coupe de France. Alors non.
  7. Il y a un "Zone Interdite" spécial DSK sur M6
    Et ton magnétoscope sera déjà occupé à enregistrer "Viens chez moi, j'habite chez une copine"... La télé française le dimanche soir, c'est une concurrence sans merci.
  8. Tu es supporter de Marseille
    Ou de Nancy ou d'Evian. Tu es depuis un moment dans ce qu'on appelle le "ventre mou", tu n'a plus de but ni de peur, tu es pour ainsi dire un supporter mort. Finalement, une vraie saison ratée, c'est quand tu prives tes supporters de l'émotion d'un multiplex.
  9. Tu es un investisseur du Qatar
    Et tu commences à sérieusement te demander dans quoi tu t'es embarqué et si tu n'as pas fait une grosse connerie en mettant Al-Jazeera sur le coup. "BUUUUT à Dijon!!! Tout est à refaire pour Toulouse et Auxerre est peut être condamné! On file à D'Ornanno pour Caen-Sochaux... Toujours 0-0?"

  10. T'as pas Canal +
    D'ailleurs, tu n'as même pas la télé. Alors ces histoires de multi-machin, c'est pas vraiment ton problème. En plus tu relis Tocqueville en ce moment... Et si tu n'as pas tes 12h de sommeil, tu ne seras pas au top lundi matin. Mais c'est gentil d'avoir lu le Top jusqu'ici.

Et vous, quelle excuse vous avez trouvé pour faire quelque chose de constructif samedi soir?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :