Voilà c’est fini…A 24 heures près (tiens tiens…), 2 séries majeures de la télé US nous quittent : « 24 » (« 24 heures chrono » pour les puristes francophones) et « Lost »(« Lost : Les disparus » pour les puristes francophones). Sortez vos mouchoirs : des tops au bord des larmes pour rendre un dernier hommage à 2 séries qui le méritent, et celui qui pense pas comme moi eh ben c’est pareil. Series Finale pour « Lost » Dimanche 23 sur ABC, Series finale pour « 24 » Lundi 24 (tiens tiens…) sur FOX. Avant la fin du chronomètre et des 2 derniers épisodes de « 24 », 10 raisons de "put the gun down" !!!!! Goodbye my friends…

  1. Parce qu’une série qui aura duré 8 saisons a forcément un cercle de fans important
    Qui ne s’est toujours pas remis de l’annonce de la fin. C’est pas avec ça que le moral des ménages va remonter…
  2. Parce que c’est un concept (un épisode = une heure, une saison = une journée) original, révolutionnaire, et que bordel, ben fallait y penser
    Et même s’il a prouvé ses limites sur certaines saisons (redondance des intrigues, rebondissement systématique en fin d’épisode,…), le show reste l’un des plus originaux crées lors de cette décennie.
  3. Pour ses complots, coup bas (pour pas dire de p***), taupes, agent doubles, politiciens manipulateurs, femmes vénales, familles déchirées, terroristes sans scrupules et ceux avec des remords...
    Autant de salauds dans un même show, forcément, c’est immanquable.
  4. Pour sa vision politique
    Pour la première fois un président noir dans une série télé, qui plus est intègre, honnête (au maximum en tout cas), et profondément démocrate, à l’heure ou George W. Bush commençait son mandat. Sur la très conservatrice et républicaine chaine «FOX », on appelle ça un tour de force. Par la suite, les présidents successifs auront tour à tour le beau rôle ou celui du salaud intouchable (enc*** de Logan), entre choix impossibles et volonté de gouverner un pays quoiqu’il en coûte : « 24 » aura évité la vision noire et blanche du monde, et ça c’est beau.
  5. Pour la CTU
    La Counter Terrorist Unit (cellule Anti Terroriste), espèce de FBI/NSA/CIA, en aura vu de toutes les couleurs : On salue le personnel de cet organisme un poil dangereux et pas hyper sécurisé, qui a réussi à déjouer environ 160 complots, machinations, et plans démoniaques préparés sur le sol américain, malgré les explosions, gaz toxiques, prises d’otages, piratages de réseaux, et j’en passe, notamment grâce à leurs ordinateurs High Tech, leurs écrans géants , et surtout, surtout, leur légendaire téléphone…
  6. Parce que les «Damn it» de Jack vont nous manquer
    Bonne chance à celui qui essayera de les compter sur les 8 saisons, mais je pense qu’il y aurait plus de sous dans la tirelire de Jack s’il avait mis 10 cents a chaque fois, que dans la cagnotte de l’Euromillions…Une petite compil bien sympa des 4 premières saisons, et un graphique fort instructif sur l’emploi de cette expression, viendront illustrer mon propos. (et une petite pensée pour les « Sonofabitch » aussi…)
  7. http://www.youtube.com/watch?v=W7u0TBUEu_w&feature=related

  8. Pour Chloé O Brian
    Principale rescapée au fil des saisons (elle tient depuis la saison 3, un exploit à l’échelle « 24 »), Chloé est la Side-Kick indéboulonnable de Jack, et on comprend vite pourquoi : compétente, douée, intuitive et efficace, admettons-le, la CTU ne serait pas la même sans elle (et les scénaristes l’ont bien compris en ce milieu de saison 8). Mais on l’aime pour une autre raison : elle est insupportable. Répliques pince sans rire et premier degré, mine ronchonne tout le temps, et assez antipathique, Chloé est LA touche d’humour dans ce drama sur fond de guerres nucléaires, complots terroristes, et manipulations politiques. Elle va nous manquer aussi…
  9. Parce qu’on a pas encore trouvé de successeur
    Haletante, bien réalisée, personnages fouillés, intrigues à tiroirs,…pour l’instant, les fans de séries d’action sont en deuil. « Human Target », qui se revendique comme la série BlockBuster de la saison 2009/2010, c’est bien mignon mais ça joue pas dans la même cour. Attendons quand même la rentrée pour découvrir les nouveautés et peut être rêver à un nouveau show qui nous fera tomber à la renverse. Et puis Christopher Chance, le héros de « Human Target » n’a pas le charisme de…
  10. JACK BAUER !!!!!!
    Ben oui. Forcément. Un des personnages les plus emblématiques de la télé U.S. nous quitte et on va lui dire au revoir comme ça, sans un merci ? Plutôt crever. Et la mort, Jack en connait un rayon. Veuf, renié par le gouvernement américain, faché avec sa fille, torturé par les chinois, drug-addict, et même littéralement décédé pendant quelques minutes…Jack Bauer est la conscience de l’amérique, le patriote extrême, qui fait le sale boulot pour les bonnes raisons, l’agent increvable. Avec ses invraisemblances, ses faiblesses, ses limites, et ses défauts, « 24 » restera dans la légende pour une seule raison : JACK. Rendons forcément hommage à son interprète, Kiefer Sutherland, qui a donné corps et âme au personnage, et qui par ses frasques hors tournages et son style de vie, a donné à Bauer une épaisseur, une couleur, que très peu de personnages télé peuvent assumer. Jack, j’ai jamais dit ça à personne mais….I FUCKIN LOVE YOU, YOU SONOFABITCH !!!!
  11. Parce que si « 24 » n’a plus le panache des grands jours, et que certaines séries sont bien meilleures (Mad Men, Breaking Bad,…), elle fait partie de la pierre angulaire d’un âge d’or des séries commencé il y a maintenant 10 ans
    Et qui a vu émerger, « Desperate Housewives », « grey’s Anatomy », « Lost », et bien d’autres, qui mélangeaient vraie ambition narrative, partis pris esthétiques, personnages originaux, et qui prouvait que la télévision n’avait pas rougir du cinéma. Comme par hasard, « Lost » s’en va également, et les séries « historiques » commencent à montrer des signes d’essoufflement, dans les intrigues comme dans les audiences. La fin de l’âge d’or les enfants…

Et vous en voyez d'autres des raisons de fêter la de 24 comme il se doit ?

Top écrit par Buzz l’Eclair, topiteur en deuil.

Crédits photo (creative commons) : fliegender