platinirenault.jpg

Tout le monde a des trous dans sa carrière et pour certains ça se voit plus que d'autres. Un jambon qui traine, une paire de lunettes, un yahourt, un crédit... Des grands moments de télés que l'on nous inflige plusieurs fois bien sur, alors qu'une fois aurait largement suffit. Et là on se dit "où est cette putain de télécommande..."

  1. "Le crédit lyonnais" par une brochettes de stars: ça pour une daube, c'est une belle daube disent-ils en coeur
  2. "Optic 2000" par Johnny, icone Franco-belgo-suisse: "Oh faites le taire aireu..." (avec la musique ca marche mieux). Encore plus chouette quand Laetitia est dans le coup, quasi culte.
  3. "Atol" par Antoine, chanteur-plongeur fabricant de chemise moches: décidemment, les opticiens sont de grands publicitaires.
  4. "La poste" par David Douillet, convoyeur de pièces jaunes: un récidiviste le david (les ménuires, c'est top), y'a pas écrit la poste qu'il dit le monsieur, y'a pas écrit acteur non plus.
  5. "Sveltesse" par Richard berry, homme normal qui mange des yaourt: quoi ça vous choque Richard Berry qui mange un yaourt ? Ben en fait à vrai dire on s'en cogne
  6. "Jambon Madrange" par Bernad Laporte, mangez plus pour gagnez plus: un jambon qui est dur sur l'homme, agressif sur les contacts. On a trouvé aussi notre star jambon.
  7. "Danacol" par Jacques Weber, homme de théatre cholestérolisé: oui messieurs dames, comme Molière je souffre de cholesterol...
  8. "Mac Do" avec Fabien Barthez, chauve à la retraite: un scénario incroyable, une métaphore comme on en fait plus entre le crane du divin et une pain sans sésame. Lion d'or à Cannes ?
  9. "Polydent" par Jackie Sardou, regrettée poissonnière: elle n'est plus avec sa gouaille pour nous vendre ses fausses dents, mais à jamais dans nos mémoires
  10. "Compofloranide" par Guy Roux, pilier de buvette: ah bah si dans son jardin il utilise le même engrais, ca rigole pas. Fallait le dire plus tôt.

Envie de pub parce que vous le méritez bien ?