Geek, lâche ta manette deux secondes et donne moi ta main, je voudrais te montrer quelque chose. Quoi ? Tu t'offusques que je t'appelle "geek" alors que je ne te connais pas ? Admettons, tu sais pourtant, il y a des signes qui ne trompent pas et qui ne nous échappent pas. Oh, trois fois rien, juste une liste de petits (énormes) détails qui indiquent bien que tu joues (beaucoup) trop aux jeux vidéos et que tu mérites bien ton nom...

  1. Une jolie vidéo virale qui traîne : Elle traîne sur le net depuis un petit bout de temps, et elle fait rire tout le monde. Dommage, c'est une vidéo de toi. Assis devant ton écran, ta webcam te filme en train de jouer à WOW quand soudainement le jeu s'éteint sans raison, et là c'est le début de la fin. Tu t'énerves, tu cries, tu exploses ton clavier en l'air, alors que derrière toi trainent les vestiges de ta vie de geek. Un lit mal fait, un poster de princesse Leia que Geneviève de Fontenay n'aurait jamais approuvé et des restes de carton de pizza éventrés. Dur.
  2. Une farouche volonté de vivre seul : A bien y réfléchir, la dernière fois que tu a rencontré quelqu'un de nouveau c'était en CM2 quand les élèves de l'école voisine ont dû venir manger dans votre cantine. Depuis la "communauté" de ton jeu préféré est ton seul point de repère en terme de "relations". Et parfois, tu tombes sur plus geek que toi, alors tu te sens mieux en te disant que tu as encore de la marge. Mais c'est pas forcément vrai. Sors, une fois, pour voir.
  3. Ton amour du camping pour toute sortie d'un nouvel opus : Quoi? Attendre que le magasin ouvre pour aller l'acheter? Mais vous savez le nombre de EthanNit76, Slord-Slord et Baka3 qui seront déjà là avant tout le monde? Tu n'as pas le choix, tu iras la veille dormir devant le magasin avec ta tente Quechua et un seau pour tes petits besoins et comme récompense tu auras ton jeu 12h avant le reste du monde. Le Graal.
  4. Un caractère "légèrement" obsessionnel: chaque minute qui passe pourrait être utile à progresser dans ton dernier jeu, donc la vie réelle est une perte de temps. Ce monde que tu vas devoir débloquer, ce monstre que tu n'arrives pas à battre, ce niveau que tu veux atteindre avant de mourir... Qu'importe que tu sois au boulot (si tu as un boulot), avec des amis (ceux qui arrivent encore à te supporter), ou à un rencard ("LOL") tu es juste obsédé, voilà tout.
  5. Ton nouveau nom : Exit le joli prénom que tes parents t'ont donné à ta naissance et bienvenu à "Sky3RNQix" le pseudo que tu as choisi lorsque tu t'es inscrit à ton premier forum AOL. Maintenant tu signes tes chèques avec ce pseudo, tes amis t'ont enregistré sous ce nom dans leur portable et ta propre mère a oublié quel était ton vrai prénom. Y'avait pas un "S" dedans? Ou un "O" je crois.
  6. Ta "Nosferatisation" : tu as pourtant de très jolis yeux. Mais dès que les volets s'ouvrent, ils te brûlent un chouilla. A force de passer tes journées dans le noir les yeux rivés à ton écran, ta rétine et autres cornées ont totalement oublié ce qu'était la lumière naturelle et le vivent comme une attaque frontale. Ton petit corps de geek se défend. Félicitation Nosferatu, tu es devenu ce que tu as l'habitude de chasser dans tes jeux vidéos.
  7. Jamais sans ma manette. : Quand l'ami qui te reste t'invite à faire un tennis ou un petit bowling, tu ramènes ta Wiimote et tu t'installes sans attendre dans le salon face à l'écran géant. Mauvais réflexe bien sûr. Rappelle toi qu'avant Wiisport, il y avait une vie. Dingue non ?
  8. Tes pouces plein de cornes : Ils apparaissent amaigris, affaiblis à force de les écraser violemment et nerveusement contre les boutons de ta manette. Mais ils sont devenus ultra résistants. Tu te transformes doucement en machine. D'ailleurs tes empreintes digitales sont mystérieusement en train de s'effacer. Il n'y a que toi sur Terre et une race de tortue exotique capable de ce prodige.
  9. L'obsession du nouveau matériel : on ne parle évidement pas d'une nouvelle console qui sera achetée, par défaut, la veille de sortie officielle. Mais bien de tous les accessoires qui te permettront de magnifier encore un peu plus tes conditions de jeu : un plus grand écran, trop grand pour ton salon, pour Call of Duty, un nouveau son dolby stéréo 18.7 pour Rock Band 3 avec des baffles sur-puissantes équivalentes à 5,4 sur l'échelle de Richter pour tes voisins... Le progrès ne vaut que s'il est partagé par toi.
  10. Ta croyance en la vie éternelle de ta console : Tu as beau croire qu'elle a été créée par Dieu dans le seul but de prouver à l'humanité qu'il existe, (une sorte de petit miracle à 32 GB), elle n'en reste pas moins conçue par des humains qui ne pensaient pas qu'il serait possible de jouer dessus 25h/24. Donc évidement, à force de jouer jour et nuit sans jamais l'éteindre, elle poussera un jour, bien plus vite que tu ne le crains, son dernier souffle. Amen.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Crédits photo (creative commons) : Zyrus86

Inspiré par AskMen

Tous les mardis à 18h, on se retrouve sur Twitch, allez viens.