C'est la crise pour tout le monde mon bon monsieur. Et pas que pour vous. Laurence Parisot est à deux doigts de vendre des Tshirts "J'aime ma boite" ou "I love Medef" sur le trottoir des Galeries Lafayettes pour survivre tellement c'est la merde. Il y a comme ça des petits signes que rien ne va plus dans votre boite, sachez les détecter et fuyez. Sauf si c'est votre boite à vous, parce que là sinon ça serait con.

  1. Des hommes en costumes noir défilent et posent des questions intelligentes dans deux ou trois départements de votre entreprise et le big boss est en réunion du matin au soir: on appelle même ça un audit. Ca fait pas mal, normalement, mais quand même. Eux ils ont des têtes de croque-morts.
  2. Votre société fait l’objet d’un rachat, d’une fusion ou absorption et vous l’apprenez dans la revue de presse: vous me direz, c'est une manière comme une autre d'être au courant. Mais quand même dans "closer", ça la fout mal.
  3. Votre secteur d’activité fait régulièrement la une des journaux dans le cadre du plan de relance de l’économie nationale et de la sauvegarde des emplois: vous avez même vu Martine des RH au 13 heures de Pernaut.
  4. Le distributeur de boissons gratuites vient d’être remplacé par du payant: y'a plus de petits profits...
  5. Une agence immobilière fait visiter régulièrement vos locaux, simple routine d’après le mail des RH: sauf que la même agence ne cesse de répéter à ses futurs clients "là tout va partir ouais, y' rien qui reste".
  6. Votre directeur financier est en pleurs depuis 15 jours et ressemble à une veuve corse: et vu qu'il n'a pas perdu son chien dernièrement, vous en concluez que c'est mauvais signe.
  7. L'activité principale de la boite, la seule en fait, s'est arrêtée tout net, un matin: on vous a bien dit que c'était juste temporaire, mais vu qu'il n'a a plus ni PC, ni machine dans les locaux, ça devient louche. Sans compter la fermeture de la page Facebook.
  8. Une petite chapelle a été installée au fond de l'Open Space et la direction vous a demandé de "prier pour nous tous en chantant l'hymne de la boite": des cierges, payants également, ont été ajoutée au distributeur de boisson.
  9. Votre PDG basé, comme le siège de la boite, dans un paradis fiscal bien connu des listes de Sarko et d'Obama n'a plus donné de nouvelles depuis plusieurs semaines: et votre boite mail dit que le destinaire n'existe plus. Et même qu'il n'a jamais existé, ce qui est encore plus étrange.
  10. On vous propose régulièrement depuis 2 mois des cours de langues: mais uniquement d'indien ou de polonais, c'est grave docteur ?

Et vous, vous en connaissez d'autres des raisons de bientôt croiser Domenech au Pole Emploi ?

Source: extrait et retravaillé depuis le bon blog Lalourde.com

Crédits photo (creative commons) : hokutosuisse