Petite cérémonie pour grande récompense. Le ballon d'or va être remis à un barcelonais ce soir, qui scelle définitivement la main mise du foot espagnol sur le reste du monde. Alors comme ça on se dirait que c'est le meilleur joueur qui va gagner. Mais pas du tout, il y a des critères à respecter pour gagner le ballon d'or de France Foot. La preuve.

  1. Ne surtout pas jouer en Ligue 1: ou tu te tires par définition une balle dans le genou. 1 ballon d’or en 55 ans, c’est pas l’extase. C’est dégueulasse, mais c’est là qu’on se rend compte que le FC Sochaux Montbéliard ou le Stade Brestois, finalement l’Europe s’en fout.
  2. Ne pas se rater une année de coupe du monde: la légende dit c’est là qu’on reconnaît les grands joueurs. Messi n’ayant pas fait une coupe du monde géniale, le ballon d’or ira a Xavi. CQFD.
  3. Marquer en finale de Coupe du Monde: Ronaldo, Zidane et Iniesta l'ont compris : Certains votants ne regardent qu'un match tous les 4 ans. Quand on pense que Guivarch était à un cheveu de la récompense suprême...
  4. Ne pas être gardien: 1 seul gardien récompensé depuis 1957, et encore en 1963. Zoff, Kahn, Buffon n’ont toujours pas digéré. Contre 30 attaquants, rien que ça. Le footeux faut qu'il marque, sinon c'est un moins que rien.
  5. Ne pas être défenseur non plus: seulement 4 récompensés. Et encore quand ils le sont, ça grince un peu parce qu’on pense qu’il y a toujours meilleur à un autre poste et que « défendre, franchement c’est si compliqué ». Ok c'était vrai pour Cannavaro et Sammer.
  6. Jouer au Barça: le « mes que un club » sera officiellement le club avec "le mes que un ballon d’or" dès ce soir en étant le plus récompensé de tous les clubs mondiaux. Et un record de plus.
  7. Avoir un club: c'est basique, mais sinon tu penses bien que Bernard Mendy ou Mateja Kezman auraient été dans cette short list. A moins que ce soit pour le Ballon de Plomb. Ouais possible.
  8. Avoir une coiffure bien à soi: Le triangle de Ronaldo, la queue de rat de Baggio, le bol de Nedved, la tonsure de Zidane peuvent devenir des phénomènes dans les cours d'école. Le Waddle de la grande époque avait renoncé à la nuque longue, tant pis pour lui.
  9. Ne pas être dans les pronostics de Christian Jeanpierre : Parce que, par définition, ceux qui "ne seront pas loin du ballon d'or" ne l'auront pas. Quand t'as des amis comme Christian, t'as pas besoin d'ennemis.
  10. Avoir une grande cheminée chez soi. Et des gouts de chiotte pour y poser ce trophée "m'as-tu-vu": c'est vrai que si tu as des gouts de mafieux, ça reste un joli trophée.
  11. Etre abonné à France Football: c’est super secret et faut pas que ça se sache mais à priori la différence au final entre les derniers joueurs se fait sur ce critère. Un mythe s'écroule.

Si tu tu lis ces mots et que tu n’obtiens pas le ballon d’or, ne t’inquiète pas : il te reste les Marcel d’or. Et vous, vous en voyez d'autres ?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :