The Watch Observer, c'est un peu l'équivalent de Robert Parker pour les vins. Bon c'est peut-être un peu fort, mais un jour ça le sera. Aujourd'hui, si vous cherchez une montre d'exception et que l'argent n'est pas un problème, retraite à 60 ou à 62 ans, c'est vers celle là qu'il faut vous tourner. Prévenez juste votre banquier un peu avant.

  1. Quantième Perpétuel Jules Audemars (Audemars Piguet): Note 80/100. Une montre poétique dit le site. A 51 900 euros, je veux bien qu'elle me lise de la poésie.
  2. Chronomètre Souverain (F.P. Journe): Note 79/100. 24 480.00 euros. "300 ans d'horlogerie et de chronométrie à votre poignet", je ne sais pas combien ça fait l'année.
  3. Calatrava 5120 (Patek Philippe): Note 77/100. "Jamais vous ne posséderez complètement une Patek Philippe. Vous en serez juste le gardien, pour les générations futures". Un peu comme le père Fouras donc. 13 500 euros.
  4. Luminor 1950 8 Days GMT PAM 233 (Panerai): Note 66,5/100. Un savant équilibre entre vintage et puissance qu'il disait. Oui puissance. La montre qui donne l'heure plus fort ? A 9 900 euros, c'est cadeau.
  5. Luminor 1950 Submersible 2500 Destro PAM 358 (Panerai): Note 75/100. Le site précise qu'"un 2ème bracelet est livré, parfait pour la plongée". A 8 900 euros, je pense que je l'enlève avant la plongée, même avec un autre bracelet.

Et vous, elle vous inspire les tocantes ?

Plus de montres de dinguo à découvrir sur le guide The Watch Observer. Et d'autres plus raisonnables à acheter sur Timefy