Il semble que tout ce qui touche à cette affaire Bettencourt (une affaire, quelle affaire ?) soit un chouilla complexe. On menace de dé-saisir le juge parce qu'elle aurait révélé des informations, on cherche à prouver à tout prix que Liliane n'a rien distribué du tout, qu'elle va bien et qu'elle pourrait jouer à la Wii toute seule sans problème, on "perd" soudainement des ordinateurs de journalistes du Monde... Ne parlons pas d'affaire d'Etat bien sûr. Mais puisqu'il semble difficile de juger cette affaire sereinement, osons. Osons la nouveauté, osons la modernité. 10 manières :

  1. Par texto, comme dans Secret Story: pour faire parler Liliane, tapez 1. Pour virer Eric, tapez 2. Pour dire que tout ça c'est des méchancetés de mecs de gauche, tapez 3, 4 , 5 , 6 ou 7. Tout en surtaxant ces SMS bien entendu pour aider à réduire le déficit.
  2. Par "Pierre Feuille Ciseaux": éxigeons ensemble des moyens infaillibles pour notre justice.
  3. Au baby-foot: en doublette. Woerth-Bettencourt vs Banier-Hamon. Pas le droit d'aller à la pêche. Le premier arrivé à 10 gagne. Et si Woerth perd, on recommence. Jusqu'à ce qu'il gagne.
  4. A main levée: ceux qui pensent que Lilianne a les poches méchamment trouées, lèvent la main. Au besoin, organiser un flashmob pour réunir un certain nombre de sympathisants.
  5. Par auto-arbitrage: en gentlemen, les intéressés eux-mêmes se déclarent coupables ou pas. Testés dans les plus grandes démocraties du monde, Corée du Nord inclue.
  6. Par décret: comme pour les retraites: on décide, on vote. Après on cause.
  7. Par décision du comité d'éthique de la Ligue Professionnelle de Football: ça leur donnera l'occasion d'avoir quelque chose à dire. Et le foot français a su gérer avec dignité les écarts pendant la coupe du monde, ça va saigner.
  8. Par Facebook: si ce groupe atteint plus de 1 millions de fans, Liliane est innocente.
  9. Pile ou face: Bon... Pile pas coupable, Face tout va bien. - Ok. (shling). - Pile ! Bah voilà.
  10. Par une décision de justice normale, sereine et indépendante: mais bon c'est long, c'est un peu chiant, et l'issue est incertaine, donc à ne pas trop préconiser non plus.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Crédits photo (creative commons) : auteur