La où il y a de l’eau, il y a la vie. Quand elle est polluée par toutes sortes de trucs immondes, comme du pétrole et des pesticides, l’affaire se complique. Malheureusement, il n’y a que l’embarras du choix quand on veut dresser une liste des cours d’eau les plus pollués du monde. Des fleuves qui témoignent de la façon désastreuse dont l’homme a parfois de détruire son habitat naturel, emportant dans sa chute toutes les autres espèces…

1. Le Citarum (Indonésie)

On trouve de tout dans le plus long fleuve de l’île de Java en Indonésie : des ordures, des frigos, des DVD, des matelas, du matériel de construction, des chaussures, de la bouffe… Par endroits, l’eau est blanche ou verte, en fonction de la force du courant. Parfois, ça mousse, à cause de la présence de nombreux produits chimiques et quelquefois, l’eau, on ne la voit d’ailleurs même plus. Tout le monde balance des trucs dans le Citarum dont une des fonctions est pourtant d’amener l’eau potable dans les villes et villages. Le gouvernement prévoit s’assainir le fleuve grâce à un plan d’action d’une durée de 15 ans. C’est pas gagné…

2. Le Gange (Inde)

Son piteux état a tristement participé à sa célébrité à travers le monde. D’une longueur de 3000 km (certaines sources affirment qu’il ne fait que 2500 km), le Gange apporte de l’eau à 500 millions de personnes et est considéré comme sacré. Sacré mais pas pour autant respecté, comme en attestent ses affluents pollués à l’extrême (comme le Yamuna). Se baigner dans le Gange revient à risquer de choper un impressionnant panel de maladies. Il faut dire que l’eau est 3000 fois plus polluée que les recommandations de l’OMS. Les métaux lourd, les carcasses d’animaux et les liquides variés ont même réussi à pourrir les nappes phréatiques, désormais riches en arsenic.

3. Le Fleuve Jaune (Chine)

Deuxième plus long fleuve de Chine, la Fleuve Jaune est aussi l’un des plus pollués. Les usines que l’on trouve sur ses rives n’y sont pas étrangères, elles qui déversent sans vergogne des tonnes de métaux lourds. Il s’agit en somme de l’une des grandes victimes de l’essor économique et industriel du pays. Son eau est aujourd’hui déconseillée, quel qu’en soit l’usage.

4. Le Rio Doce (Brésil)

Avant, ce n’était pas si mal (quoi que) mais tout a changé en novembre 2015 pour le Rio Doce, à la suite de la rupture de deux barrages. Une gigantesque coulée de boue a tout dévasté sur sa passage, charriant quelques 60 millions de tonnes de déchets de minerai de fer. Une catastrophe sans précédent pour le pays, qui a aussi contaminé en profondeur le Rio Doce, que l’on appelle d’ailleurs Rio Morto. Un fleuve qui apporte de l’eau à de nombreuses personnes, tandis que les métaux lourds continuent de se déverser dans l’océan.

5. Le Fleuve Niger (Nigeria)

L’exploitation pétrolière est la première responsable de l’état lamentable du fleuve Niger. Des millions de barils se sont retrouvés dans l’eau et beaucoup n’ont d’ailleurs jamais été repêchés. Ici, la pollution a atteint un stade absolument critique et ce depuis longtemps. Les nappes phréatiques sont aussi touchées, les pipelines défigurent le paysage et les populations qui n’ont pas d’autres choix que d’utiliser l’eau, s’exposent à de terribles maladies.

6. La rivière Marilao (Philippines)

Une rivière qui approvisionne en eau potable plus de 250 000 personnes. Une eau qui n’a d’ailleurs plus grand chose de potable, tant elle est « généreusement » approvisionnée en métaux lourds, par les usines de traitement de l’or notamment. On a depuis longtemps constaté une dégradation de la nature environnante et de la santé des personnes exposées.

7. Le Río Matanza-Riachuelo (Argentine)

1200 usines déversent leurs déchets dans cette rivière. Forcément, les eaux se sont rapidement vues surchargées en métaux lourds de toutes sortes, provoquant des maladies parfois très graves chez les malheureux qui ont le tort de vivre à proximité.

Crédits photo (creative commons) : Dario Alpern

8. Le Jourdain (Israël)

Populaire pour avoir été le théâtre du baptême du Christ dans la religion chrétienne, le Jourdain est aujourd’hui un des nombreux témoins et une victime de plus du conflit syrien. Des eaux usées y sont régulièrement déversées. L’eau est opaque et bien sûr impropre à la consommation. La nature environnante se meurt, et les populations qui s’y baignent ou qui consomment l’eau, pour des raisons religieuses ou non, s’exposent à de multiples maladies.

9. Le Cuyahoga (États-Unis)

On a tellement déversé de produits toxiques dans cette rivière qu’un jour elle a carrément pris feu ! Seul point positif d’une telle catastrophe écologique : depuis, les consciences se sont un peu réveillées. Un peu…

10. Le Mississippi (États-Unis)

D’une longueur de 3780 km, ce fleuve emblématique n’est pas pollué partout. Certaines zones sont même consciencieusement préservées pour permettre aux animaux et à la végétation de se développer. Cependant, à d’autres endroits, l’état des eaux est catastrophique. Et encore une fois, ce sont les usines qui sont responsables, elles qui nourrissent le fleuve en diverses substances toxiques. On trouve aussi en grande quantité des engrais et des pesticides en provenance des gigantesques exploitations agricoles de la région.

Le fait que la Seine ne figure pas dans ce top ne veut pas dire qu’elle soit propre…

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :