Vous êtes poli et bien élevé. En tout cas, c'est l'impression que vous voulez donner. Et la langue française regorge d'expression pour ça. L'idée c'est de la sortir au bon moment, c'est à dire juste un peu après. La politesse, c'est d'abord du timing.

  1. « Bouge pas, j’y vais ! »
    Lorsque le téléphone sonne par exemple, soyez sur que votre voisin est sur le coup avant de prononcer ces mots. Si vous êtes trop prompt, c’est perdu. Vous devrez décrocher vous-même.
  2. « Tu as besoin d’aide ? »
    A utiliser lorsque vous êtes invité à un dîner par exemple. Assurez-vous que votre hôte ait bien tout terminé avant d'ouvrir la bouche.
  3. « Je m’en occupe... »
    Servez-vous de celui-ci avec précaution. Il s’agira de l’utiliser pour toutes les actions évoquées qui ne sont absolument pas de votre ressort. Allaiter un bébé par exemple.
  4. « Je le porte si tu veux ? »
    Si votre interlocuteur ne porte rien, ou juste un paquet de cigarettes. Dans le cas où vous rentrez des courses avec votre mère, prenez le sac contenant la salade. Evitez les conserves ou les enclumes.
  5. « Laisse, c’est pour moi. »
    A utiliser avec excès le jour de votre anniversaire. Ce ne sera évidemment pas pour vous. Sinon servez-vous en lorsque vous êtes sûr que la personne refusera comme pour l’achat un billet d’avion ou d'un avion lui-même.
  6. « Rhooo, t’aurais du me demander ! »
    Dans ce cas, c'est parfait, aucun risque. L’action a déjà été effectuée. Ne l’utilisez pas trop non plus, vous risqueriez de vous faire démasquer.
  7. « Merci, fallait pas. »
    Considéré par beaucoup de parents comme étant magique, vous pourrez l’utiliser à votre guise. Ca coûte pas cher et ça fait souvent son effet. En plus, le cadeau qu'on vient de vous amener, vous trouvez en réalité que c'est la moindre des choses.
  8. « C’est la moindre des choses...»
    Après avoir rendu un service plus ou moins important, comme un ticket de métro offert à votre partenaire, ou un don d’organe.
  9. « C’est toi qui voit »
    L’altruisme étant plus que jamais récompensé, il est important de laisser votre interlocuteur prendre des décisions. Veillez tout de même à ce que ces décisions ne vous concernent pas le moins du monde. Si votre interlocuteur se demande par exemple s’il doit aller uriner avant la séance de cinéma.
  10. « Si tu reviens, j'annule tout »
    Une locution qui fait maintenant partie de notre quotidien, et que l'on écrit pour dire je m'excuse. Mais qu'il faut absolument nier avoir écrit pour que ça marche.

Ecrit par Anne Husse, topiteuse récidiveuse et talentueuse. Et vous, vous en voyez d'autres ?
Crédit Photo: Psd