Oui, un écrivain aussi a le droit d'être fatigué. Il a droit d'écrire trop tard le soir, et de se mélanger un peu les pinceaux. Et du coup, ça donne quelques phrases un chouilla étrange...

  1. Victorine continua sa lecture en fermant les yeux: (Édmond About, Les Mariages de Paris)
  2. La main de cet homme était froide comme celle d'un serpent: (Ponson du Terrail, Rocambole)
  3. [La femme de chambre] lui cria deux mots à voix basse: (BALZAC, La Muse du département)
  4. Et le désir s'accroît quand l'effet se recule: (Corneille, Polyeucte)
  5. Ah! Ah dit Don Manoël en portugais: (A.Dumas, Le Collier de la reine)
  6. Il est onze heures, répéta le personnage muet: (Honoré de Balzac, La Bourse)
  7. Je n'y vois plus clair, dit la vieille aveugle: (Honoré de Balzac)
  8. Je ne l'avais jamais revu depuis sa mort: (Paul Hervieux - La figure filante)
  9. Il avait 77 ans et en paraissait facilement le double: (Léopold Stapleaux - Les Ingénus de Paris)
  10. Dans cette famille, ils étaient stériles de père en fils: (Alain Headson)

Et vous, vous en connaissez d'autres ?

Top écrit par PyongYang

Source : Amphilodie

Crédits photo (creative commons) : Rusty Boxcars