Imaginez deux secondes. Vous êtes seul, vous sentez une légère odeur de brûlé et repensez immédiatement à vos exploits culinaires de la veille. Mais là ça semble plus grave, votre maison/appart est en train de brûler. Il vous reste moins de 10 secondes pour emporter quelque chose, un seul souvenir. A priori comme ça, je sauverai d'abord ça...

  1. Mon cul: c'est basique, mais utile
  2. Mon chien: pépette, chien fidèle, on fera pas mieux
  3. La clef du coffre secret à la banque de France à n'ouvrir qu'en cas de gros coups durs: là ça devrait faire l'affaire
  4. Le cadavre caché dans le placard: ça ferait mauvais effet de dire que vous ne saviez pas ce qu'il faisait là "surement un voleur"
  5. Mes photos, toutes mes photos: en prévision d'une mémoire qui s'effacera. Quel gland, depuis le temps que je devais les mettre sur Flick'r
  6. Les cendres de l'arrière Grand Papy: ca serait balot qu'un ancien de la garde napoléonienne ne finisse mélangé avec des vieux Télé Star
  7. La boite à souvenirs d'adolescent: Avec le carnet à poèmes, les lettres où on se dit qu'on s'aime tous, un vieux bout de t-shirt waikiki. Et la lettre de rupture de Stephanie. Salope.
  8. Mon poster dédicacé de Platini de quand j'étais petit: on peut vivre sans beaucoup de choses, mais il y a des limites
  9. Le projet de traité de la constitution européenne de 2005, pourtant rejeté par référendum: oui bon ben, j'ai paniqué.
  10. Mon DVD de Backdraft: comme ça pour la déconne, je suis le roi de l'ironie

Et vous, vous sauvez quoi ?

Crédits photo (creative commons) : metku