On a toujours des cours... magistraux. Terme employé par l'Éducation Nationale pour dire qu'on s'y emmerde grave. Que faire, alors, pendant que le vieux prof blablate sur... sur quoi déjà ?

  1. Dessiner : La base. Une feuille, un crayon, profitons-en pour développer notre talent créatif/artistique.
  2. Dormir : Uniquement si vous êtes capable de maîtriser vos ronflements.
  3. Écouter : Oui, oui, peut-être qu'il y a un fond d'intéressant, tout en dessous de cette voix monocorde...
  4. Penser : Aux vacances, à votre moitié, à votre dissert de philo qui n'avance pas, à votre lit douillet, à la personne qui est dedans. Mise en garde : ne pas partir trop loin, le retour à la réalité peut s'avérer douloureux.
  5. Bosser : C'est bien beau d'y penser à cette dissert, mais autant se lancer, si on a 2 heures à perdre (voire 4, si l'administration est vraiment sadique).
  6. Faire une belote : Marche aussi avec le tarot, les dominos, la bataille navale. Attention avec le poker, les jetons sont colorés et donc voyants.
  7. Ne pas venir : Ne fonctionne pas si c'est le premier cours. Se renseigner auprès des anciens.
  8. Prendre soin de soi : Manucure, pédicure, coiffure, épilation des sourcils, maquillage...
  9. Aller voir ses mails : facebook, twitter, blog, topito... Nécessite un ordinateur.
  10. Ecrire un top : Une occupation humble et digne de ce nom.

Et vous, vous avez d'autres idées pour tuer le temps en cours ?

Crédits photo (creative commons) : umjanedoan