Tu es tombée enceinte. Et puis tu as mis bas. Et puis ton avorton a crié. Et puis tu as oublié le concept de sommeil, de vie, de joie, et de sérénité. Les premiers mois après la naissance ne sont pas une période facile pour n’importe quel jeune parents qui se respecte. Le truc marrant c’est qu’on les reconnait notamment quand c’est leur première sortie au resto.

1. Tes cernes sous les yeux

C’est pas totalement étonnant vu que tu n’as pas dormir depuis plusieurs mois. Mais c’est joli ça te donne un air attendri qui n’est pas sans rappeler le regard langoureux du panda. Et comme les pandas sont envoie de disparition c’est plutôt une bonne nouvelle d’en compter un nouveau parmi eux.

Source photo : Giphy

2. La trace de vomis, là, sur l’épaule

OUSP. Bah oui mais si c’est pas du vomi c’est du pipi et encore soyez bien contents que ce soit pas un reste de caca mou. Tu n’es que déjections infantiles.

3. Tu as commandé une douzaine d’huîtres et un sashimi saumon avant l’épaule d’agneau

Neuf mois de régime sans poisson cru ça traumatise une vie. BALEK si le saumon c’est polluant et plein de métaux lourds, tu les défonces les métaux lourds, ce que tu veux c’est un poisson gras qui coule dans ton gosier de manière indécente.

4. Le garçon t'a demandé la cuisson, tu as répondu « cru. »

Laissez-nous vivre avec la crudité ! Pourquoi on cuit des trucs de toute façon hein ? A quoi ça sert ? POURQUOI ? ARRÊTEZ ! QUI ETES-VOUS ?

5. Tes yeux sont rivés sur ton téléphone

Toujours un peu stressant cette première sortie sans le bébé. On a un peu de mal à couper le cordon au début. On se dit qu’il va oublier notre visage, qu’il va faire une combustion spontanée, qu’il va se faire kidnapper par une belette. Bref difficile de ne pas consulter son portable toutes les 27 secondes.

6. Quand tu trinques avec des potes, tu dis « A lui »

Tu ne vois pas d’autres raison de trinquer si ce n’est à sa santé enfin, ça semble évident. Ton pote a eu une promo ? Ton autre pote a appris que son cancer était guéri ? OUAIS OKAY c’est cool mais pas grand chose à côté de l’enfant roi.

Source photo : Giphy

7. Le dessert, esquivé, le café, avalé d’un trait

Dans cette guerre on est habitué à filer droit. Pas de place pour les digressions.

8. Tu as dit "Je suis pompette" après la première gorgée

Et à la troisième, tu étais carrément complètement totalement bourrée. Il faut reprendre en douceur le rythme, ton corps n’est plus habitué à tant d’excès.

9. Le contenu de tes discussions tourne autour des mots : « Vert », « Odeur insoutenable », « grumeleux » ou encore « liquide »

Tes amis ont cru un instant que vous parliez de la spécialité culinaire de votre belle-mère, ils ont vite compris que ce n’était pas le cas.

10. Tu ne parles pas en jours, mais en « dodos »

Un vocabulaire régressif à l’image de ton physique et de ton état mental. C’est pas grave. Un jour tu parviendras à fermer les yeux à nouveau.

Source photo : Giphy

On remercie « Jeune Maman » pour cette solide suggestion de sujet.