Ah l'été, l'apéro, les tapas et au milieu ce petit morceau de pain anodin, avec un peu de tomate et d'huile d'olive. Pas de bol pour votre sympathique voisine de table, le pain est frotté à l'ail : Prenez un
chewing-gum Emile. Mais qu'est ce qui fait puer de la gueule.

  1. Le saucisson à l'ail : c'est plus tout à fait de l'ail, c'est plus tout à fait du saucisson, mais en mangeant les 2 séparément jamais vous n'auriez atteint un résultat pareil.
  2. Les oignons frais : ça croustille, c'est frais et fort, mais pourquoi donc est-ce que les chiens fuient à votre approche ?
  3. Une infusion à l'échalote  : le résultat est à peu près le même que pour le précédent.
  4. Le vomi : mais contrairement aux autres aliments, vous êtes sur un pied d'égalité avec votre interlocuteur : ce petit bout de carotte en haut des sinus est là pour vous le faire sentir.
  5. Les rollmops : c'est bon le poisson légèrement vinaigré, mais seus les hollandais de plus de 2m arrivent à tenir le choc face à votre haleine, et oui là-haut l'air est plus pur.
  6. Le tabac : certaines herbes ne peuvent pas être qualifiées d'aromatique, cigare, pipe, chique et cigarette.
  7. La bière : Les mouches qui tombent à chacun de vos rots devraient vous mettre la puce à l'oreille.
  8. Avoir faim : et ce con de livreur de pizza qui n'arrive pas.
  9. Un époisses sans pain ni vin : vous pouvez essayer de parler mais seule une bourguignonne sera suffisamment forte pour vous écouter.
  10. Le pain frotté à l'ail : j'ai peut être été désagréable pour toute la tablée ce soir là, mais en relisant cette liste je me dis que finalement ça aurait pu être pire.

Merci à Lolo, Caro et Chacha, de sympathiques toulousains qui sentent bon le chewing-gum à la chlorophylle. Et vous topiteur, quelle est votre recette favorite pour puer de la gueule?

Crédits photo : christing-O